leral.net | S'informer en temps réel

Centres hospitaliers de Thiès et de Saint-Louis: Comment Victor Sagna et le colonel Babacar Ngom se sont sucrés sur le dos des patients

Le dernier rapport de la Cour des comptes (2010) lu par L'As a mis à nu la gestion cahoteuse du Centre hospitalier El hadji Amadou Sakhir Ndiéguène pour la période 2004-2007, au moment où Serigne Ababacar Diop était président du Conseil d’administration; Victor Sagna et Demba Ousmane Sy directeur et agent comptable particulier.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Novembre 2013 à 16:28 | | 1 commentaire(s)|

Centres hospitaliers de Thiès et de Saint-Louis: Comment Victor Sagna et le colonel Babacar Ngom se sont sucrés sur le dos des patients
Durant ces 4 années citées, des dépassements budgétaires à hauteur de centaines de millions ont été relevés par le rapport. A titre d’exemple, dans la rubrique «médicaments et provisions pharmaceutiques», en 2006 le dépassement a atteint 112.131.498 Fcfa. Pour les entretiens des espaces verts et la rémunération d’intermédiaires et de conseils en 2006, il y a eu 349 et 369 % de dépassement.

Par ailleurs, note-t-on dans le rapport, une mauvaise organisation du service de porte a eu pour conséquence une évasion de recettes. Des patients avaient la possibilité de se faire prodiguer des soins sans passer par le bureau des entrées qui doit procéder à la facturation et à l’enregistrement des prestations. Ainsi, il y a eu une minoration de 361.720.601 Fcfa sur les recettes.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image