Cérémonie de remise de géniteurs Ladoum aux éleveurs de Diourbel, Bambey et Gueoul par le Réseau National des Eleveurs du Sénégal (RENADES)

Rédigé par leral.net le Mardi 12 Septembre 2017 à 10:14 commentaire(s)|

« L’ÉLEVAGE N’EST PAS UNE COURSE DE VITESSE SURTOUT S’AGISSANT DE L’ÉLEVAGE DE LA BONNE RACE, C’EST UN TRAVAIL À LONG TERME, C’EST DANS LE TEMPS QU’ON VA RÉCOLTER LES FRUITS DE SON TRAVAIL, DONC SACHEZ AUSSI QUE LE GÉNITEUR A DES LIMITES, IL Y’A DES CHOSES QU’IL SAIT FAIRE ET NE SAIT PAS FAIRE… », SELON OUMAR SOW (PRÉSIDENT DU RENADES)


20 jours après leur assemblée générale constitutive (AGC : voir ailleurs), 18 tonnes d’aliments ont été distribués au profit du bétail dans le contexte de la Tabaski. Le réseau national des éleveurs du Sénégal (RENADES), sous la houlette de son Président Oumar Sow, a initié hier Samedi 09 Septembre 2017 à Dakar, une cérémonie de remise de géniteurs Ladoum aux éleveurs des zones de Kébémer (Guewoul), de Bambey et de Diourbel.

« Nous voulons donner aux 523 communes du Sénégal où il y’a la présence de l’antenne Renades dans une première phase un géniteur de race Ladoum. L’offre de ces géniteurs Ladoum à chaque commune à l’image de Guewoul, Bambey Takh, Bambey Sérère, Diourbel vous permet de bien démarrer vos activités dans le secteur de l’élevage de la bonne race et faite tout pour que ces géniteurs Ladoum soient bien entretenus dans d’excellente condition afin de reproduire et améliorer les races que vous possédez déjà pour que demain vous offrez des géniteurs de race à votre tour ou les vendre à des prix abordables au sein de vos groupements d’éleveurs car c’est ça le programme du Renades », a soutenu, hier Oumar Sow, face à la presse agricole. A en croire, Oumar Sow, en ces termes : « Au niveau de Guewoul, Bambey Takh, Bambey Sérère et Diourbel, ces géniteurs Ladoum doivent être reçus et misent sur les mains des responsables. Il faut aussi que ces derniers procèdent par une approche inclusive afin que ces géniteurs servent à tous parce que nous l’avons donné à tout le monde sans exception car au niveau du Renades nous ne faisons pas d’exclusion. Il ne faut jamais oublier que ça soit Adam, Adeb, Adel, Renades…nous sommes un et indivisibles, raison pour laquelle quand nous procédons à une aide, nous aidons tout le monde sans exception. N’oublions jamais que nous avons comme dénominateur commun l’élevage qui est à la base de tout, donc vous qui recevez ces géniteurs Ladoum, aujourd’hui, faite tout que le Renades ne soit pas dessus ». D’après Oumar Sow : « Vous qui habitez dans la même localité et dont vous êtes appelés à travailler sur le même géniteur, sachez que le géniteur n’est pas une machine, nous allons vous donner des fiches technique pour chaque géniteur afin de maîtriser son utilisation, sa période de repos biologique parce que l’élevage n’est pas une course de vitesse surtout s’agissant de l’élevage de la bonne race, c’est un travail à long terme, c’est dans le temps qu’on va récolter les fruits de son travail, donc sachez aussi que le géniteur a des limites, il y’a des choses qu’il sait faire et ne sait pas faire, tout est dans le temps. Dans le plan d’action du Renades, il est prévu de croiser d’autres races comme les bœufs, nous ne limitons pas à une seule filière, Renades est là pour servir tout le monde ». Pour rappel, le Réseau National des Eleveurs du Sénégal (RENADES) a donné des géniteurs Ladoum dans les zones de Mbour, Saint-Louis, Kaolack, Tivaoune. Bref, 28 tonnes d’aliments au profit du bétail seront distribués par le Renades dans les 14 régions du Sénégal.

Par Amadou Tidiane Sow












Cérémonie de remise de géniteurs Ladoum aux éleveurs de Diourbel,  Bambey et Gueoul par le Réseau National des Eleveurs du Sénégal (RENADES)