leral.net | S'informer en temps réel

Ces projets qui vont couler Macky Sall (Par Ansoumana Dione)

Lors de son adresse à la nation du 31 décembre 2013, le Président Macy SALL s'est encore beaucoup appesanti sur la Couverture maladie universelle, le Programme de bourses familiales et l'Agence nationale de sécurité de proximité. Mais, bien que ces projets soient très utiles pour la société, ils ne pourront pas malheureusement impacter sur les multiples attentes des populations en matière d'accès aux soins de santé, de lutte contre la pauvreté, de même que le banditisme, le vol et autres agressions, qui leur causent vraiment d'énormes difficultés.


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Janvier 2014 à 10:24 | | 1 commentaire(s)|

Ces projets qui vont couler Macky Sall (Par Ansoumana Dione)
En fait, pour venir à bout de ces quelques problèmes cruciaux, devenus trop récurrents, le Chef de l'Etat devait plutôt mettre l'accent sur la dotation des différentes localités du pays, notamment les plus reculées, en infrastructures et équipements adéquats ainsi qu'en personnels qualifiés de santé; la valorisation des secteurs économiques vitaux que sont l'Agriculture, l'Elevage, la Pêche, l'Artisanat, l' Informel, sans oublier la promotion des corps de métiers tels que la menuiserie, la maçonnerie, pour ne citer que cela, afin de réduire considérablement le sous-emploi et combattre efficacement, en même temps, la pauvreté. Il y'a aussi le renforcement de notre système éducatif pour la réhabilitation des valeurs civiques et morales ainsi que celui de la justice, basé sur l'équité, la transparence, pour mieux garantir la sécurité des personnes et des biens, tout cela, accompagné d'un combat plus ardu contre l'usage de l'alcool et de la drogue. Aussi, en plus des importants projets qu'il compte réaliser dans plusieurs domaines pour le développement du pays, le Président Macky SALL a intérêt à prêter une oreille attentives aux nombreuses revendications légitimes de toutes les couches sociales de la population, sans exception, sur lesquelles il devra notamment être jugé à la toute prochaine élection présidentielle. Au cas contraire, il sera, sans nulle doute, sanctionné, négativement, comme son prédécesseur, le Président Abdoulaye WADE, malgré ses innombrables réalisations, à cause tout simplement d'un mécontentement populaire très dangereux sur lequel nous venons aujourd'hui attirer son attention.

Ansoumana DIONE

Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)- Rufisque

Tel: 77 550 90 82






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image