Leral.net | S'informer en temps réel



Cette athlète qui a terminé dernière suite à son magnifique geste de fair-play aura finalement l'opportunité de concourir... lors de la finale

le 19 Août 2016 à 08:49 | Lu 5531 fois

 

 
 
Lors de ces Jeux Olympiques de Rio 2016, les coureuses Abbey D’Agostino, des États-Unis, et Nikki Hamblin, de Nouvelle-Zélande, ont démontré au monde entier ce qu’était l’esprit sportif et le fair-play.

Elles ont peut-être fini toutes deux bonnes dernières de la course, mais elles nous ont gratifiés de ce qui restera sûrement dans l’histoire comme l’un des moments les plus magiques, les plus émouvants et les plus inspirants de ces olympiades !
 

Les deux athlètes participaient à l’épreuve des 5 kilomètres, lorsqu’au milieu de la course, c’est le drame :Hamblin trébuche puis tombe, entraînant dans sa chute la coureuse États-Unienne qui se trouve juste derrière elle. 
 
Les deux sportives roulent alors au sol, leurs espoirs de rattraper le peloton réduits à néant.

Selon les dires de la coureuse Néo-Zélandaise, interviewée par la presse, elle s’est retrouvée au sol d’un coup, sans savoir ce qui lui arrivait. 
 

Loin de lui en vouloir, Abbey D’Agostino, la coureuse qu’elle avait entraînée bien malgré elle dans sa chute fatale, lui a alors
tendu une main secourable en l’exhortant à terminer la course avec elle.

« Quand je suis tombée, je me suis demandé, ‘qu’est-ce qui se passe ?’ Et là, sortie de nulle part, j’ai senti une main se poser sur mon épaule, et une voix qui me disait, ‘lève-toi, il faut qu’on termine cette course.’ Je suis extrêmement touchée par ce qu’Abbey a fait pour moi. Cette fille, c’est l’esprit olympique personnifié ! »
 

Les deux femmes se sont relevées et ont réussi à passer ensemble la ligne d’arrivée, malgré le fait qu’Abbey D’Agostino se soit foulé la cheville dans la chute et qu’elle a terminé l’épreuve en boitant.
 

Elles se sont attendues à la fin, tombant dans les bras l'une de l'autre sur la ligne d'arrivée !
 

Abbey a quitté la piste en fauteuil roulant, mais avec le sourire, suite à ce formidable moment d’entraide partagé entre ces deux athlètes pourtant concurrentes, qui ne s’étaient pourtant jamais rencontrées auparavant.


Mais le meilleur est à venir : malgré le fait qu’elles aient toutes deux terminées bonnes dernières, le comité Olympique a décidé de prendre une mesure exceptionnelle.

Les deux athlètes auront l’opportunité de concourir lors de l’épreuve finale des 5 000 mètres demain, vendredi 19 août ! Il a en effet été décidé que la chute avait sérieusement affecté leur score dans cette épreuve, et qu’elles méritaient une chance de continuer afin de faire leurs preuves lors de cette compétition. Pour mémoire, le meilleurs temps d’Abbey D’Agostino pour les 5 kilomètres est de 15 : 03, quand la gagnante de l’épreuve, l’Ethiopienne Alamaz Ayana, a fait un temps de 15 : 04. Abbey aura finalement terminé la course avec un temps de 17 : 10.
 
Peut-être qu’elles n’auront pas gagné de médaille lors de cette épreuve… Mais le cœur de cette athlète, lui, est assurément fait d’Or !


demotivateur