Leral.net | S'informer en temps réel



Cette maman prend des photographies absolument sublimes de sa fille adoptive et de sa fille biologique, pour montrer le lien magique qui les unit

le 20 Juin 2016 à 08:48 | Lu 744 fois

 

 
Il y a deux ans, Anna Larson, une photographe basée à Olympia (Washington, États-Unis), a débuté une série de photographies sur ses deux magnifiques filles pour immortaliser leur enfance. Sur les images, on est témoin du lien très fort qui unit les deux petites filles. Car elles s’aiment.
o
Les deux fillettes se nomment Semenesh, née en Ethiopie où elle a été adoptée, il y a cinq ans déjà, et Haven, l’enfant biologique d’Anna Larson.
 
Ces deux enfants, nés sur des côtés opposés du monde, ont été réunis grâce à l'adoption.
@annechristinephoto
Dans ces scènes de vie au naturel, leur complicité est unique et magnifique.
@annechristinephoto
Elle montre que les enfants adoptés et les enfants biologiques sont avant tout des enfants, des frères et des sœurs, des fils et des filles. La fracture entre les deux provient seulement de la terminologie. Et Semenesh et Haven s’en contrefichent.
@annechristinephoto
Chacune a beau posséder une personnalité différente l’une de l’autre, on a l’impression qu’elles se ressemblent. Regardez leur sourire !
 
Grandir ensemble engendre des mimétismes qui balayent les différences biologiques au profit de l’amour.
@annechristinephoto
Les deux sœurs tissent leur relation au jour le jour par une éducation commune. Elles sont inséparables. Lorsque nous grandissons l’un à côté de l’autre, des similitudes fleurissent.
@annechristinephoto
Ce n'est pas la couleur de la peau qui nous rend différents, ou qui provoque la séparation. C’est le manque d’unité.
@annechristinephoto
Ces photos dévoilent une merveille amitié, une merveille fraternité entre les deux poupées.
@annechristinephoto
La maman de ces merveilleuses enfants prend la parole à travers son travail photographique pour expliquer que « ce qui nous rend différents, ou qui provoque la séparation et la distance, c’est le manque d'harmonie ». 

Un beau message de paix qu’elle transmet à ces trois enfants, et dans les histoires d’amour, de famille, d’amitié qu’elle photographie.
 
« Chaque histoire est un merveilleux cadeau. »
@annechristinephoto
@annechristinephoto
@annechristinephoto
@annechristinephoto
@annechristinephoto
@annechristinephoto
@annechristinephoto
@annechristinephoto
@annechristinephoto
@annechristinephoto

demotivateur


Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!