leral.net | S'informer en temps réel

"Ceux qui critiquent le monument sont jaloux"

La plaidoirie du Jaraaf de Ouakam Youssou Ndoye est presque passée inaperçue. Au cours de la cérémonie annuelle d’exorcisme dénnomée « Tour », le chef coutumier de la collectivité léboue de Ouakam a loué le monument de la renaissance africaine. Selon lui, les critiques émanent de personnes jalouses qui, pour la plupart, n’ont pas vu l’édifice.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Décembre 2009 à 15:08 | | 0 commentaire(s)|

"Ceux qui critiquent le monument sont jaloux"
« Ces Imams, avant de parler du monument devaient d’abord vérifier dans le Coran et à travers leur chapelet pour voir si cela répond à la volonté divine avant de se prononcer. Le monument ne doit pas être la préoccupation, ni le problème des imams », a déclaré M. Ndoye.

Selon lui, les gens en parlent mais beaucoup n’ont pas encore vu le monument.

« Je pense que s’ils restent chez eux pour faire des critiques, c’est parce que tout simplement ils sont jaloux. Les imams doivent s’intéresser aux heures de prière et laisser le monument tout tranquille ».

"Seul le chef de l’Etat peut expliquer l’objectif visé. Par conséquent, les imams devraient le rencontrer pour mieux comprendre son idée", a dit M. Ndoye qui s’est réjoui de l’érection du monument qui, selon lui, va avoir des retombées économiques pour Ouakam.

- Par Béatrice -

NETTALI.NET-






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image