leral.net | S'informer en temps réel

Championnats du monde d’athlétisme à Beijing, finale 100 m hommes : Avec Bolt le drapeau flotte et l’hymne retentit toujours

Bien que revenant d’une blessure qui l’avait éloigné des pistes pendant plusieurs semaines, le sprinter jamaïcain, Ussain Bolt, a confirmé qu’il est le leader incontesté du 100 mères hommes après sa victoire au finish en final devant l’Américain Justin Gatlin.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Août 2015 à 12:47 | | 2 commentaire(s)|

Championnats du monde d’athlétisme à Beijing, finale 100 m hommes : Avec Bolt le drapeau flotte et l’hymne retentit toujours
Les finales du 100 mètres hommes des championnats du monde se suivent et se ressemblent pour Usain Bolt. A part le faux départ qui l’avait disqualifié lors des championnats du monde de Daegu en 2011, le meilleur coureur sur les 100 mètres, Usain Bolt, fait toujours flotter et retentir le drapeau. Que ce soit en 2007 à Osaka (Japon), en 2009 à Berlin (Allemagne), en 2013 à Moscou (Russie), la fusée comme on l’appelle, a poursuivi de plus belle sa domination, hier, devant des potentiels concurrents au podium comme les américains Justin Gatlin, meilleur performer de la saison avec 9.74 réaliser le 15 mai dernier à Doha, Tyson Gay, Tyron Brommel et Mike Rodgers le Canadien, André De Crasse, le Français Jimmy Vicaut et l’autre Jamaïcain Assafa Powell. Pourtant, nombreux ont été les bookmakers qui avaient misé sur l’américain Justin Gatlin qui avait réalisé à deux reprises sa performance de cette saison. Mais, Usain Bolt, en grand forme, avait toujours évité de croiser son principal challenger dans les meetings car, sachant que forcément leurs chemins allaient se croiser à Beijing où il avait gagné son premier titre olympique.

Pourtant, le départ n’a pas été favorable pour le Jamaïcain. Mal parti, il a dû sortir les tripes et revenir sur les cinquante derniers mètres avant de coiffer au poteau Justin Gatlin avec un chronomètre de 9.79 contre 9.80 à l’ancien banni qui a été suspendu à deux reprises pour dopage. Une victoire au final qui sera très dure à avaler pour les Américains qui avaient pris d’assaut les gradins du stade olympique de Beijing, pensant que Justin Gatlin allait mettre fin au règne douloureux de Bolt. Mais, c’était sans compter avec cet « extraterrestre » qui déjouait de nouveau tous les pronostics pour remporter son quatrième titre mondial sur le 100 m après Osaka, Berlin, Moscou. Justin Gatlin, très déçu, ne pouvait que se consoler de la seconde place avant que le Canadien André De Grasse ne vienne aussi jouer les trouble-fêtes pronostics pour s’approprier la troisième place avec un temps de 9.92.

Usain Bolt lui pouvait faire un nouveau tour d’honneur et savourer son titre en attendant le 200 mètres au grand bonheur des nombreux téléspectateurs.






Hebergeur d'image