leral.net | S'informer en temps réel

Chantage et extorsion de fonds: Ibrahima Ngom Damel risque deux mois ferme


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Avril 2015 à 21:38 | | 1 commentaire(s)|

Chantage et extorsion de fonds: Ibrahima Ngom Damel risque deux mois ferme
Inculpés il y a deux semaines pour tentatives d’extorsion de fonds commis aux préjudices des ministres Mor Ngom et Mame Mbaye Niang, responsables de l’Alliance pour la République (Apr), Ibrahima Ngom Damel qui faisait face ce matin a avoué les faits. Le journaliste a demandé la clémence des juges. Mais malgré ses aveux, le parquet a requis deux mois ferme contre lui. L’affaire a été mis en délibéré. Le verdict sera connu le 22 avril prochain







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image