leral.net | S'informer en temps réel

Chantiers de Thiès : L'Etat confie leur réfection aux ministères

Pour éviter que les chantiers inachevés de Thiès tombent en ruines, le chef de l'Etat les a affectés aux ministères. Le département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche figure parmi ceux qui en ont désormais la charge. Il a d'ailleurs hérité de trois sites qui sont en train d’être finalisés pour les étudiants de la Cité du rail.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Octobre 2015 à 11:58 | | 13 commentaire(s)|

L’étape de Thiès de la caravane du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans le cadre de la visite des chantiers des universités, a permis de constater que les Entreprises de construction sont dans les délais. Ces sites qui, pour la plus part, font partie des chantiers de Thiès, initiés par l’ancien Premier ministre et maire de la cité de la ville, Idrissa Seck, et qui n'ont pas pu être achevés, et que l’Etat a récupéré et mis à la disposition des ministères qui doivent finaliser les travaux. Ainsi, le ministère que dirige Mary Teuw Niane a en charge l’auberge des jeunes qui va abriter le rectorat et les services centraux, le Palais des congrès qui est affecté à l’université de Thiès, il est transformé en un amphithéâtre de 1300 places et enfin l’Hôtel du rail qui est transformé en pavillons d’hébergement pour les étudiants.

En dehors de ces chantiers, la caravane a procédé à la visites des autres sites prévus dans l’élargissement de la carte universitaire dont les modules du Fesman transférés au niveau de l’Ensa (Ecole nationale supérieur de l’agriculture) et aménagées en chambres d’hébergement pour les étudiants et les intervenants (enseignants qui viennent dispenser des cours). Ils sont au nombre de 40 pour une capacité de 250 lits. L’Isep de Thiès, qui est le premier à être opérationnel parmi ceux des 14 régions du Sénégal, l’Esp de Thiès et beaucoup d’autres infrastructures font également fait partie des sites visités par l’équipe du ministère.

Après la visite, le ministre de l’Enseignement supérieur s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux à Thiès. Il s’est aussi réjoui de l’esprit de partenariat des entreprises privées qui ont apporté leur contribution en procédant à la réfection de plusieurs bâtiments au niveau de l’université.
« L’université n’est pas seulement une affaire du gouvernement ou bien des enseignants ou bien des étudiants. C’est une affaire de la société parce que c’est la société qui veut une émergence économique et c’est parce que l’université aura réalisé les objectifs de la société qu’on pourra y arriver. Mettons nous ensemble parce que c’est comme cela que le Sénégal a construit un enseignement supérieur de qualité », a indiqué Mary Teuw Niane.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image