leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Cheikh Ahmadou Bamba: 122 ans après, les Mourides se souviennent toujours


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Novembre 2017 à 13:10 | | 0 commentaire(s)|

Le 21 septembre, Serigne Touba quitta le Sénégal à bord d'un navire dénommé "Ville de Pernambouc", en direction du Gabon. Il y restera , durant 7 années et 7 mois. Mais sur la route de la longue déportation, le fondateur de la confrérie Mouride effectua des miracles. Et l'un des plus connus est, sans nul doute, la prière effectuée en pleine mer.

A l'approche de la prière de "Takussan", en cette journée du 21 septembre 1895, Serigne Touba a voulu accomplir ses obligations religieuses. Mais c'était sans compter sur l'opposition du Blanc, qui lui interdit de prier dans le navire. "Ils m'ont jeté sur la mer par refus de la volonté divine et par haine. Mais le Généreux m'y a incontestablement comblé de Sa Grâce", a écrit le Cheikh par la suite. Et de poursuivre: "Ils ont voulu m'humilier en me jetant sur la mer, heureusement que mon Seigneur a dompté pour moi la plus houleuse des mers".

Après 7 années d'exil à Mayombé, au Gabon, Cheikh Ahmadou Bamba sera de retour au Sénégal à bord du bateau dénommé "Ville de Macéao", le 11 novembre 1902.



Ndèye Safiétou Nam