leral.net | S'informer en temps réel

Cheikh Béthio : "Le gourdin c’est juste pour nous protéger, mais..."

Le guide religieux des « Cantakuns », Cheikh Béthio Thioune, a profité de sa caravane dans les différentes artères de Dakar samedi, pour se prononcer sur l’utilisation des gourdins par ses talibés qui commence à susciter beaucoup d’inquiétude de la part de bon nombre de sénégalais.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Mars 2012 à 09:09 | | 19 commentaire(s)|

Cheikh Béthio : "Le gourdin c’est juste pour nous protéger, mais..."
« Il est vrai que mes talibés ont des gourdins. Mais est-ce que vous avez entendu une seule fois qu’ils ont fait du mal avec ces gourdins ? », S’interroge le Cheikh.
« Nous n’avons pas intérêt de frapper les gens comme des fous, les Cantakuns ne sont pas fous. C’est juste pour nous protéger mais qui s’y frotte s’y pique. Que les gens sachent que nous pouvons faire mal. On n’agresse personne mais celui qui essaie de nous faire mal verra ».

Source: Le Populaire



1.Posté par NON A LA FRAMASSONERIE AU SENEGAL le 12/03/2012 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FILS D'UNE MBIDANE (MENAGERE) ET D'UN MENUISIER METTALLIQUE: LE CLEPTOMANE YOUSSOU NDOUR UTILISE LA POPLULATION ANALPHABETE ET TROMPE LES OCCIDENTAUX

Au-delà, j’ai toujours pensé que Youssou N’dour symbolisait l’idée que je me fais de mon pays. Il doit être possible pour chaque homme de vivre librement de son talent et de son travail. Je pense que les centaines de milliers de sénégalais qui l’ont soutenu dans ce combat l’ont fait non pas pour ce qu’il est, mais pour ce qu’il a représenté pour nous. Le self-made-man de la Médina n’était qu’un maître chanteur et un vulgaire escroc.

POUR L'ORGANISATION DU GRAND BAL DE BERCY YOUSSOU NDOUR ESCROQUE LES SENEGALAIS

Les prétendues lettres qu’il brandit pour menacer à nouveau les autorités ne font que confirmer tristement tout ce qui précède. Il accuse son entourage, mais c’est ce qui arrive quand on s’entoure d’escrocs et de repris de justice. C’est un mensonge que de prétendre, comme il le fait, qu’il perd des centaines de millions dans l’organisation du bal de Bercy. Youssou N’dour n’en est pas l’organisateur. L’évènement est organisé par Alias production, une structure française, qui loue la salle et paie un cachet au chanteur. Youssou N’dour reçoit en retour un paquet de billets. On voit bien toute la spéculation qu’il y a sur ces billets, pour pousser les clients à les acheter au prix fort, alors que la salle n’est jamais remplie.

C’est lui-même qui a fait le tour des médias occidentaux pour exprimer son refus et son opposition à la façon dont les affaires de l’Etat sont conduites.Bercy est un concert privé organisé en collaboration avec la municipalité de Paris, et pour lequel le musicien aurait demandé un soutien financier au président Wade. « Tous les projets de You ont été des échecs notoires: Joko, Dakar Loisirs Club, Jololi parti en liquidation judiciaire. L’Etat du Sénégal n’a jamais aidé un individu autant qu’il a aidé Youssou Ndour. » C’est You lui-même qui a sollicité Abdoulaye Wade pour subventionner Bercy, une manifestation à but lucratif, qui a été financée avec l’argent du contribuable. Les Sénégalais ont toujours soutenu Youssou Ndour. Il n’a pas le droit de leur faire ce coup. C’est tout simplement inadmissible.

Il continue encore de parler d’un mouvement qui n’existe même pas. Il est sans structuration, sans direction, sans récépissé, sans adresse, sans numéro de téléphone. Depuis qu’il en a fait l’annonce à Paris, il peine à dire qui en est membre. J’ai eu mal pour Cheikh Tidiane Gadio. C’est dans son salon qu’est née l’idée de «Fekke maci boolé ». Youssou N’dour rendait visite à l’ancien ministre des Affaires étrangères quand il a appris, en direct, son limogeage. C’est là que le chanteur a déclaré, pour la première fois, « lii dé mooy fékké maci boolé », avant de proposer à Gadio son soutien.

YOUSSOU NDOUR S'EST ENRICHI SUR LE DOS DES POPULATIONS DE LA MEDINA

En réalité, une grande partie de cette fortune qu’il prétend posséder provient de financements souscrits au nom des nécessiteux. Avec l’ambitieux projet Jokko, il avait promis à chaque habitant de la Médina un ordinateur. Cela fait dix ans qu’ils attendent. Il est devenu, selon les mots d’un inspecteur du trésor, un spécialiste des faillites douteuses. Il y a eu la Saprom, ensuite Xippi Inc et le label Jololi, financé par le FPE, aujourd’hui Prince Arts, tenu par son frère.

Tous ont été déclarés en faillite, abandonnant actif et le passif, alors qu’il y avait à la base des financements de plusieurs centaines de millions de francs. L’idée était de promouvoir la production locale. Mais tous les musiciens qui s’y sont aventurés l’ont amèrement regretté. Même sa musique s’est coupée de ses bases populaires pour devenir de la grosse arnaque. Il sert tantôt de la musique orientale, tantôt du reggae. Les populations qui se ruent sur les bacs pour acheter les titres de leur idole n’ont droit maintenant qu’à du réchauffé. Le « kid » de la Médina n’a plus le temps de s’inspirer.

Entendons-nous bien, ce n’est pas le musicien talentueux qui est ici en procès, encore moins le patron de presse. C’est l’homme d’affaires sans scrupule et le politicien véreux qu’il est devenu. J’ai été, comme tout le monde, choqué par son abdication et son reniement. J’ai aussi regretté sa vie dilettante, faite de sorties nocturnes et de bagarres avec des reporters photographes. Seuls les intimes savaient que le chanteur de la Médina aimait la fumette et la bibine, jusqu’à ce qu’il avoue lui-même, sans aucune raison apparente, qu’il buvait du champagne « pour fêter ». Je me suis demandé s’il avait conscience de l’impact que ce petit aveu pouvait avoir sur les millions de jeunes qui s’identifient à lui. Quel que soit ce que ses défenseurs aveuglés peuvent prétendre, quelque chose ne va pas chez cet homme.

Youssou ndour ce sont tous les artistes qui se plaignent de ses comportements qui signent chez lui et retrouvent leurs albums sur le marché le lendemain.

Je vais finir sur un dernier point, avec la promesse d’y revenir plus tard. Nous ne pouvons pas faire l’impasse sur les 1,3 millions de dollars dégagés par Benetton pour venir au secours des pauvres. Youssou N’dour a fait le tour du monde pour parler de dignité des africains. C’était un projet test, qui devait s’étendre à d’autres pays africains. A ce jour, les responsables de Benetton, qui avaient cru le chanteur sénégalais sur parole, courent après lui pour savoir quel usage a été fait de leur argent. La plupart des candidats qui avaient déposé un dossier et des frais de 10 000 francs ont perdu leur argent. Le premier directeur a démissionné et le site Internet ne marche plus. S’il utilisait cet argent à d’autres fins, ce serait une escroquerie morale insupportable.

Quand les responsables de Benetton ont accepté de financer le projet gratuitement, Youssou N’dour leur a dit qu’il l’appellerait Birima, du nom d’un Damel du Cayor. Ils lui ont demandé pourquoi. Il leur a expliqué que Birima était un homme qui tenait toujours parole !

2.Posté par NON A LA FRAMASSONERIE AU SENEGAL le 12/03/2012 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE CLEPTOMANE YOUSSOU NDOUR DOIT ETRE INCARCERE POUR DETOURNEMENT DE BIENS SOCIAUX ET ESCROQUERIES: You est devenu un bandit mythomane

YOUSSOU NDOUR: MYSTERE AUTOUR DE 1,3 MILLION DE DOLLARS

Lancé en fanfare avec l’appui promotionnel et financier du groupe Benetton, le fonds de microfinance Birima, confié à Youssou Ndour, est loin du compte. Le donateur italien aurait doté le fonds d’un million de dollars, dont le chanteur n’a jamais accusé réception. Le fonds aurait également emprunté plus de 200 000 euros auprès de « micro-investisseurs » qui perdent patience…

Où est passé le million de Benetton ? C’est l’une des questions qui planent sur le fonds Birima, cette société de crédit coopératif née d’un projet du groupe italien, initiée en juin 2007 et visant à développer un fonds africain de microfinance, géré et promu par Youssou Ndour.

Séduit par le discours généreux de l’icône sénégalaise, le groupe Benetton n’avait pris aucune garantie particulière et n’avait revendiqué aucun rôle dans la gestion de ce fonds.

Séduit par le discours généreux de l’icône sénégalaise, le groupe Benetton n’avait pris aucune garantie particulière et n’avait revendiqué aucun rôle dans la gestion de ce fonds.

C’est ainsi que, dans une déclaration à l’AFP datée du 13 février 2008, la star internationale affirmait que le fonds ne disposait, au départ, que d’un capital de 200 millions FCFA (305 000 euros) et laissait entendre qu’il en était lui-même le donateur : « Je ne veux pas de dons, je n’(en) demande pas. (...) C’est une question de dignité pour les Africains », ajoutait-il. Des déclarations reçues avec étonnement chez Benetton qui, depuis sa donation, n’a plus jamais reçu de nouvelles du « griot planétaire ».
Interrogé le 30 mars 2008 par le journaliste El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Youssou Ndour allait encore plus loin et déclarait : « J’avais un peu d’argent et je l’ai mis dans ce projet. »

Quant au rôle de la multinationale italienne, il se serait, selon lui, limité à une campagne de publicité : « Je remercie Benetton, qui m’a fait bénéficier de sa campagne mondiale. (…) Avec cette multinationale, nous bénéficions de son savoir-faire et elle aussi retire un profit. Tout le monde y gagne. »

Espoirs déçus

Dès son lancement, l’objectif de Birima était ambitieux : « A partir du Sénégal, pays choisi comme projet pilote car il compte parmi les pays les plus stables du continent, l’expérience de microcrédit élaborée par Birima s’étendra ensuite progressivement à d’autres nations africaines », lisait-on dans le dossier de presse de lancement.

Sur le blog de ces « micro-investisseurs » commencent à poindre de sérieuses manifestations d’inquiétude de la part d’épargnants qui se plaignent d’un défaut de remboursement de Birima de 91,68% !

Selon Moustapha Ndiaye, coordinateur initial de la structure coopérative, dès le départ « Birima a suscité un grand intérêt, enregistrant plus de 200 adhésions dès la première semaine. L’adhésion s’obtenait alors en fournissant une pièce d’identité, trois photos et 10 000 FCFA de frais (15,2 euros). L’objectif était d’atteindre 5000 membres en une année. » En ce qui concerne les crédits, Birima s’était fixé initialement un objectif de 500 accords de crédit sur cinq ans, pour une moyenne de 500 000 FCFA par opération.

Aujourd’hui, pour la plupart des professionnels sénégalais de la microfinance, Birima n’a pas rempli sa mission et n’a pas obtenu les résultats attendus. Pour K.C., gérant reconnu d’une structure islamique de microfinance soutenue par la Banque islamique de développement, « Birima ne connaît pas la même popularité que son auteur. Malgré les promesses, il n’y a qu’une seule agence ouverte où les éventuels clients doivent venir effectuer des versements. Le projet n’est pas populaire. J’ai moi-même essayé d’avoir des informations et on m’a rétorqué que Birima travaillera bientôt avec un réseau solidaire européen. » Pour la plupart des professionnels interrogés, Birima a disposé d’un budget initial de 200 millions de FCFA et n’est pas encore opérationnel.

Appel aux bailleurs de fonds
Un avis que ne partage pas Youssou Ndour, vedette d’un récent forum organisé à Lille intitulé « L’argent responsable : un monde plus éthique est-il possible ? » : « Ce n’est pas une banque en soi, c’est plus une mutuelle avec une démarche totalement différente. Nous avons aujourd’hui près d’un millier de clients », annonçait-il. Toutefois, l’artiste international reconnaît à mi-mot qu’il est nécessaire de « rebooster ce label Birima qui existe déjà et marche bien ». Pour cela, il en appelle aux « bailleurs de fonds qui ont l’habitude de prêter aux banques traditionnelles et qui peuvent aussi, en même temps, prendre en compte le microcrédit ». « Si nous ne trouvons pas des institutions financières, ça va être difficile, au Sénégal comme ailleurs en Afrique », reconnaît celui que Martine Aubry vient de faire citoyen d’honneur de la ville de Lille.

Un directeur désenchanté

Pour Ibrahima Thioune, ancien directeur général de Birima, qui a quitté la société il y a une année, il est clair « que l’objectif n’a pas été atteint et que le résultat est mitigé ». Pourtant, selon lui, l’absence de garantie demandée aux emprunteurs rend Birima très attractif, à juste titre puisque, statistiquement, 98% des microcrédits contractés au Sénégal sont remboursés.

M. Thioune précise qu’il ne souhaite pas communiquer les raisons de son départ de Birima, mais il semble évident qu’il déplore, a minima, le déficit d’activité de l’agence, ainsi que le retard dans l’exécution du business plan.

Il souligne également que Birima lève depuis un certain temps « de l’argent dans de nombreux pays, grâce à des réseaux solidaires comme MYC4.com », une plateforme en ligne qui invite les internautes du monde entier à « investir » par tranches de quelques euros dans des projets d’entreprises africaines de leur choix.



Défaut de remboursement

Nous nous sommes intéressés de plus près à cette plateforme, qui révèle, en effet, que Birama aurait déjà emprunté à ce jour 211 041 euros(1) à des particuliers, séduits par la notoriété et le discours de la vedette. Mais sur le blog de ces « micro-investisseurs »(2) commencent à poindre de sérieuses manifestations d’inquiétude. Les épargnants se plaignent d’un défaut de remboursement de Birima, qui atteint à ce jour 91,68% ! A ces plaintes, le directeur du fonds Birima répond que le Sénégal connaît une grave crise économique, que les petits emprunteurs ne peuvent plus rembourser et que des procédures judiciaires sont en cours pour forcer ces petites gens à honorer leurs créances(3). Nous sommes bien loin des déclarations de l’artiste : « C’est une manière pour moi de lutter contre la pauvreté (…). J’ai pensé qu’il fallait partir sur des bases qui respectent nos traditions, la parole donnée. »



Un bilan officiel hésitant

Malgré tout, pour Abdoulaye Dieng, administrateur de Birima, l’affaire se porte très bien avec un flux de 1500 à 2000 comptes ouverts, dont plus de la moitié auraient déjà bénéficié de crédits. « La clientèle est essentiellement constituée de très petits commerçants, comme les vendeuses de poisson, les marchands ambulants, les salons de coiffure et de couture, qui présentent un très bon taux de recouvrement. » Selon M. Dieng, « pour obtenir un crédit chez Birima, il faut ouvrir un compte avec un dépôt minimum de 15 000 FCFA (23 euros) et être client régulier, depuis au moins trois mois ». Les crédits inférieurs à 500 000 FCFA sont attribués par un agent de crédit. Au-delà, ils sont accordés par le comité de crédit. La période de remboursement varie entre 24 et 36 mois et le montant maximum octroyé est de 10 millions FCFA (15 000 euros). Pour l’administrateur de la société, le volume des encours de crédits octroyés, depuis le démarrage des activités, se situerait « entre 300 et 500 millions FCFA », mais il reconnaît ne pas être tout à fait certain de ces chiffres…

Quand les responsables de Benetton ont accepté de financer le projet gratuitement, Youssou N’dour leur a dit qu’il l’appellerait Birima, du nom d’un Damel du Cayor. Ils lui ont demandé pourquoi. Il leur a expliqué que Birima était un homme qui tenait toujours parole !

3.Posté par Thianta le 12/03/2012 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Waaaaaawaw Thioune, "qui s’y frotte s’y pique" rék, yagu fiii lol te wéééér Thioune

4.Posté par fall le 12/03/2012 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bethio met les gourdins dans les culs de tes femmes escroc

5.Posté par GAURGAULOU le 12/03/2012 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST LA JALOUSIE QUI POUSSE CERTAINS À S'EXPRIMER DE LA SORTE AU SUJET DE NOTRE YOU NATIONAL ET INTERNATIONAL. LUI AU MOINS, IL A VENDU UNE BELLE IMAGE DU SÉNÉGAL, PAS COMME CETTE MOMIE DE laye wade, LE PREMIER LE PREMIER DICTATEUR DU PAYS! PAR LA FRAUDE IL VEUT RESTER AU POUVOUR MAIS LE VAILLANT PEUPLE SÉNÉGALAIS LE DÉBOUTERA "INCHA'ALLAAH"!

6.Posté par sexy controle le 12/03/2012 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Différents produits aphrodisiaques à base d’extraits végétaux qui retardent votre éjaculation et prolonge vos plaisirs, en vous garantissant une érection plus dure, plus longue et beaucoup de désir, vous pourrez combler votre partenaire jusqu’au bout de la nuit, commence à agir 10mn seulement après absorption. Existe d’autres comme spray, ampoule, développe sexe (en longueur et largueur), lubrifiant, thé, café, tisane, feuille de menthe. Principe de fonctionnement avec une activité excellente d’androgène, il peut assimiler la protéine, stimuler, favorise l’accroissement et la production des spermatozoïdes. Domaines d’application : impuissance et l’éjaculation prématurée causées par la déprime mentale ou origine psychologique, impuissance causée par le diabète. sans effet secondaire ni effet dépendant Durée 48 h d’effet GARANTIE
Livraison partout sur Dakar en toute discrétion CONTACT 778410561

7.Posté par saa le 12/03/2012 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chapeau à Youssou alors qui a le bravoure et honnêteté de redresser la barre de sa famille qui est passé de modeste et la classe des bourgeois. J'aimerai bien avoir un fils comme lui respecter sur le plan internationale par son travail et son professionnalisme.

Mais fait nous le portrait de Wade et de ses ministres actuels qui est surement né d'une mauvaise mère et père pour devenir un monstre sans pitié

8.Posté par lam le 12/03/2012 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vend ordinateur portable hp pro book neuf duo cor 500giga disque 4giga ram graveur dvd wifi webcam a 330 000cfa hp 2000 duo cor 500giga disque 4giga ram graveur wifi webcam neuf a 275 000cfa imprimante hp neuf multifonction 3 fonction a 50 000cfa ordinateur de bureau p4 2.8ghz ram 512mo 40go écran plat souris clavier a 100 000cfa contactez: le 77 907 43 73 ou 76 650 83 83

9.Posté par saa le 12/03/2012 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Youssou doit être incarcéré pour détournement alors je pense que Karime et son Père qui avait juste une maison hypothéquée, doivent être tués pour escroquerie de déroutement et vote de fond d'une nationale vivant des conditions précaires..

10.Posté par BOUKI SINE le 12/03/2012 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

WHAWW.... là on peut dire que Youssou Ndour en prend plein la tronche !
Mais que voulez-vous, ce sont les risques du métier. Quand on a pour adversaire le PDS ou la GC, qui sont passé maîtres dans l'art du chantage, de l'insulte et de la menace, faut s'attendre à tous les coups bas. Dans ces deux structures qu'on a du mal a appeler "politiques", un seul homme pense et réfléchit pour tous, c'est WADE, qui estimant à juste titre qu'à part son fils, les gens qui l'entourent (PDS et GC), ne sont pas assez intelligents pour penser ou réfléchir, leur octroie 2 fonctions : applaudir Wade et insulter tous ce qui s'oppose à lui.

Juste une petite précision : le seul franc-maçon connu au Sénégal c'est Abdoulaye Wade qui l'a lui-même avoué !

11.Posté par peulh bou rafete le 12/03/2012 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI
MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

MACKY SALL AUSSI QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE....

NOUS LES PEULHS ON A LES DIASSY ET LES FLECHES HIHIHHI

12.Posté par sauvage le 12/03/2012 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bethio sa béthio ndeye

13.Posté par Rg le 12/03/2012 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bethio ces gourdins tu vas les mettre de ton culée ta mère mbamby thiam.

14.Posté par Rg le 12/03/2012 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bethio ces gourdins tu vas les mettre de le cul de ta mère mbamby thiam.

15.Posté par beug fallou le 12/03/2012 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chapeau à notre cher youssou ndour notre artiste de renommée nationale. mais ce que je ne comprend pas c'est lles intelectuels et les grands bandits qui courent derrière ce bethio qui n'est rien d'autre qu'un badolo de guewel. c un arnaqueur et sa soit disant femme qui se permet de dire sur le youtube. sortez et emmenez les KOOOPPAARS. Ne parlez pas de la crise. mais c honteux pour ceux qui courent derrière ce grand danseur là comme papa ndiaye thioper.



16.Posté par leket le 12/03/2012 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce "marabout" devient de plus en plus ridicule. jamais dans l'histoire du mouridisme un marabout n'est descendu si bas. Et si le khalif général laisse cette situation pourrir alors c'est parti pour la fin du mouridisme comme modèl de abnégation et travail comme moyen de s'éléver vers Dieu comme le recommandait Khadim rassoul

17.Posté par sowg le 12/03/2012 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

léket ne t'en fais béthio ne peut pas salir le mouridisme ; ce qu'il fait (danse , youza et) et ce qu'il dit sont en contradiction avec les écrits de serigne touba ; le khalif général l'ignore de méme que les fils de serigne saliou ; ils le laissent creuser sa propre tombe celle de la honte; le mouridisme c'est l'islam et maitenant béthio remplit il les critères d'un musulman , d'un bon talibé ; il devait avoir l'aval du khalif de serigne saliou

18.Posté par ksambura le 12/03/2012 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jalousie seulement laissez youssou en paix.wax ju niaw deukul famu jeum famu jogue la cossanoo
bayyileen jambur su fekkee karim wade moo la fay pur nga yaax der u jambur,xanaa daf nga fatte ne dinga ko layoo yawmal xiyaam doxal reek addunaa ngui ci sa kanam

19.Posté par COOL le 12/03/2012 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE FAUT MARABOUT JE TECRIT POUR TE DIRE QUE SI UN JOUR TES TALIBES SORTE LEUR GOURDIN .JE LE JURE IL POURRON PAS TE PROTEGER JE TE METTRAI UNE BALLE ENTRE LES 2 YEUX TA FIN A SONNER
IMMEBECILE HEUREUX

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image