leral.net | S'informer en temps réel

Cheikh Ibra Abdoul Aziz Wane : Une flamme s’est éteinte suivant les lois déterminées de la nature humaine


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Mars 2015 à 10:35 | | 0 commentaire(s)|

Ibra Ciré N'diaye
Ibra Ciré N'diaye
Diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration en Mauritanie, le fils d’Ibra Abdoul Aziz WANE et Aïssatou FAYE atterrit en jeune diplomate au Caire, en Egypte dans les années 1960. Soif de savoir d’abord dans le pays des pharaons, il poursuit ensuite ses études de droit à Paris où il a résidé pendant 10 ans après l’obtention de son diplôme. C’est aussi à Paris que son cœur a cessé de battre le jeudi 18 mars 2015.

Talentueux juriste d’entreprise, il offre ses services au Sénégal. Une prise de conscience qui correspond à la vision et à l’élégance d’esprit du natif de Richard-Toll : ce fut la rencontre entre le talent et le destin.

Dans la guerre de Troie n’aura pas lieu GIRAUDOUX faisait dire à Hector que « Le droit est la plus puissante des écoles de l’imagination. Jamais poète n’a interprété la nature aussi librement qu’un juriste la réalité ». La réalité, plus que l’interpréter tu l’as toujours dignement affrontée.

C’est en expert fidèle et loyal qu’il a servi des entreprises dont TRANSCAP où il a fait valoir ses droits à la retraite.

Cheikh Ibra Abdoul Aziz a toujours eu le sens du devoir accompli en adéquation notamment avec des valeurs de solidarité qu’il a toujours incarnées. Parmi ses préoccupations, il a œuvré pour la consolidation du tissu familial en l’adossant sur le « Vivre ensemble » et le sens de l’autre. Ce qui suppose sans conteste, le respect de la dignité humaine et le devoir de vigilance citoyenne. On peut dire que sa culture métisse, sa lucidité d’esprit et sa conception de la foi musulmane l’y prédestinaient.

Entre arguments contradictoires et silences éloquents, il a toujours eu le courage de rechercher et dire la vérité. Il a toujours assumé et affiché clairement ses choix.

Cheikh Ibra Abdoul Aziz est l’un des rares à avoir compris qu’un des piliers de la grande famille repose sur l’importance des relations intergénérationnelles. Il mit ainsi en avant les filiations interfamiliales souvent malmenées pour renforcer l’univers de la parenté transmise depuis plusieurs générations. En agissant ainsi, il a évité le piège et le labyrinthe vertigineux d’un « moi » réfracté et a-social. L’élaboration de l’arbre généalogique auquel il a contribué dans les années 1980 est un des exemples.

L’élégance et la noblesse d’esprit nimbe Cheikh Ibra Abdoul Aziz d’une dignité qui nous tient en respect.

Certes, la noblesse commande de ne pas en dire trop…

Ta disparition est une peine qui se répand sur tous ceux qui t’ont connu. Une peine qui se rétracte sur Marie-Aïda, ton épouse et Almami votre fils unique. En ces moments d’épreuve, nous vous exprimons notre compassion et nos condoléances attristées.

En ton hommage nous nous inclinons, t’exprimons toute notre gratitude et prions que le Tout-Puissant t’accueille au paradis. Chapeau l’artiste !

Ibra Ciré N’DIAYE






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image