leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Cheikh Kanté, brise le silence : "J’assume totalement ma gestion du Port "


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Octobre 2017 à 12:27 | | 0 commentaire(s)|

Face aux révélations de plus en plus persistantes de la presse sur sa « mauvaise sa gestion » du Port de Dakar, Cheikh Kanté a décidé de sortir de son silence. L’ancien Dg , nommé ministre en charge du suivi du Plan Sénégal émergent (Pse) se défend et livre son bilan.

«Durant les 5 années passées à la direction du Port autonome de Dakar, je n’ai fait que des bénéfices. En 2012, j’ai fait un bénéfice net de 661 201 000. L’exercice 2013, 919 541 000, l’exercice 2014, 5 788 260 000, en 2015, 883 347 000, en enfin en 2016, 1 556 407 000 FCfa. Je pouvais réaliser 5 milliards de bénéfices nets si les frais financiers de l’avance sur les créances de l’Etat n’étaient pas débités», détaille M. Kanté, en entretien avec « L’Observateur » ce jeudi.

Concernant la gestion du personnel, il affirme que tout est passé dans les règles de l’art. A propos, il dément le nouveau Dg du Port qui aurait dit, que de 2010 à aujourd’hui, il avait recruté 2040 personnes. « Il s’est trompé. D’abord, je suis venu en 2012 et l’effectif était de 1223 personnes à l’époque. Les chiffres sont dans le Plan stratégique de développement. En passation de services, je lui ai transmis 43 dossiers devant l’Ige. Il dit aussi qu’en 2017, le personnel était de 2040 personnes, je suis d’accord, parce que c’est le Directeur du capital humain qui lui a transmis ces chiffres. Mais ce sont 2040, dont 1 614 permanents et 426 temporaires, dont en 5 ans, j’ai recruté 817 personnes », justifie-t-il.

Aussi, rappelle-t-il « quand je suis venu en 2012, le Pad n’était pas aux normes par rapport au Code ISPS, au code de la marine marchande, par rapport au Règlement 14. La première chose que j’ai eue à faire, c’est de recruter 5000 jeunes, publiquement, que nous avons formés au Code IPSPS et qui ont leur diplôme aujourd’hui. Et ils ne perçoivent pas moins de 150 000 FCfa par mois. J’ai formé des professionnels, j’ai donné de l’emploi aux jeunes, je suis pour le plein emploi et si je pouvais recruter le double ou le triple, je l’aurais fait. Et je l’assume ».

Cheikh Kanté dit être quitte avec ma conscience et défie ses accusateurs. «Ces gens-là qui m’accusent absolument, n’ont absolument rien compris. Je suis prêt à me présenter partout pour défendre ma gestion du Port, prêt même à publier un livre blanc », lance-t-il.