leral.net | S'informer en temps réel

Cheikh Oumar Sy: « Si le baccalauréat avait été aussi bien quadrillé que l’Assemblée nationale l’a été aujourd’hui (hier), il n’y aurait pas eu de fuites »


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Juillet 2017 à 11:45 | | 0 commentaire(s)|

Cheikh Oumar Sy: « Si le baccalauréat avait été aussi bien quadrillé que l’Assemblée nationale l’a été aujourd’hui (hier), il n’y aurait pas eu de fuites »
Les fuites à l’examen du baccalauréat qui défraient la chronique dans le pays depuis mardi, n’ont pas laissé indifférent le député Cheikhou Oumar Sy. Et c’est à travers sa page Facebook, que le responsable de Bës du Ñakk a fustigé l’attitude de l’Etat, qui n’a pas su garantir la sécurité des épreuves, alors que, pour des questions politiques, comme le vote hier, du projet de loi portant modification du Code électoral, qui semble être sa priorité, il a mis en place une sécurité maximale.

«Si le baccalauréat avait été aussi bien quadrillé que l’Assemblée nationale l’a été aujourd’hui (hier), il n’y aurait pas eu de fuites», s’est indigné le député.

Auparavant, il a affirmé que «la fuite des épreuves du baccalauréat, est un scandale», d’autant plus inacceptable qu’il «remet en cause la crédibilité au niveau national et surtout international, de notre système éducatif».


Les Echos










Hebergeur d'image