leral.net | S'informer en temps réel

Cheikh Seck, député du Ps : « Seuls les militants indisciplinés du parti ont voté contre cette proposition de loi qui n’est en rien antidémocratique »

Les prolongations du vote de la loi portant modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale se jouent au Parti socialiste (Ps) où le sujet a occupé une bonne place des débats lors de leur Secrétariat exécutif d’avant-hier. Le député Cheikh Seck, point focal des députés socialistes à l’Hémicycle, réitère, dans un entretien accordé à EnQuête, l’ancrage du Ps dans « Benno Bokk Yakaar » et son soutien au Président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Juillet 2015 à 11:09 | | 9 commentaire(s)|

Cheikh Seck, député du Ps : « Seuls les militants indisciplinés du parti ont voté contre cette proposition de loi qui n’est en rien antidémocratique »
Le député maire de Ndindy a tiré à boulets rouges sur les militants non signataires de la proposition de loi modifiant le règlement intérieur de l'Assemblée. « Seuls les militants indisciplinés du parti ont voté contre cette proposition de loi qui n’est en rien antidémocratique », a-t-il dit à nos confrères. Le président de la Commission du développement et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale dit « soutenir ce projet de loi pour la seule et simple raison qu’il est le chef de la taskforce du Ps à l’Assemblée nationale ».

D’ailleurs, informe-t-il, lors de l’élaboration de cette proposition loi, tous les partis et coalitions qui sont membres de Benno Bokk Yakaar (Bby) ont été signataires. "Etant entendu que je représentais le Ps, j’ai signé cette proposition de loi", révèle-t-il. Le Maire de Ndindy de renseigner qu’il n’y a que 3 députés du Ps qui n’ont pas voté la proposition de loi. Pour lui, le député est libre de voter ou de ne pas voter une loi parce que le mandat n’est pas impératif à l’Assemblée nationale. Mais, clame-t-il, les militants disciplinés du parti ont voté la proposition de loi. Parce qu’il valait mieux, pour des raisons de sagesse, s’aligner sur la ligne du parti. "La ligne du parti, c’est notre ancrage dans Bby, le soutien au Président Macky Sall. Nous ne dérogeons pas à cette règle", a-t-il souligné. Ne pas voter cette loi, c’est être, selon lui, contradictoire avec soi-même pour la seule et simple raison que le Parti socialiste est signataires des Assises nationales qui sont allées plus loin que la proposition de loi. « Les assises disent qu’un député qui quitte sa coalition perd son mandat. Ça, c’est bien écrit et nous sommes porteurs des Assises », explique-t-il.

A en croire M. Seck, la discussion avec ses camarades du parti s’est fait individuellement avant le vote. Mais, dit-il, certains d’entre eux, comme Aminata Diallo, Idrissa Diallo, avaient pris la décision de ne pas voter la loi en commission ; sauf Aïssata Tall Sall à qui il n'a pas parlé du vote de la loi. Évoquant le cas de Barthélémy Dias, qui est en conflit avec les régies publicitaires, l’ancien responsable des jeunesses socialistes déclare : « Barthélémy Dias manque de sérénité, il manque de modestie. Barthélémy est un jeune indiscipliné. Dans la vie, les choses ne se règlent pas par la force ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image