leral.net | S'informer en temps réel

Chelsea : et si Eden Hazard provoquait la renaissance de Torres ?

Jusque-là peu en verve à Chelsea, Fernando Torres retrouve le sourire depuis le début de la saison. Devenu titulaire indiscutable depuis le départ de Drogba, El Niño semble se sentir comme un poisson dans l'eau dans cette équipe new look, faisant déjà des étincelles en compagnie d'Eden Hazard.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Août 2012 à 13:09 | | 0 commentaire(s)|

Chelsea : et si Eden Hazard provoquait la renaissance de Torres ?

Fernando Torres déjà amoureux de Hazard ! par evidenceprod
Trois matches de Premier League disputés, trois victoires à la clé et huit buts marqués : le Chelsea nouveau est arrivé ! Bien plus clinquants et séduisants que par le passé, les Blues affichent un visage rayonnant, avec un jeu chatoyant basé sur l’offensive. Au centre de ce projet de renouveau, Eden Hazard figure en excellente position. Impliqué sur sept des huit réalisations des Londoniens, le Belge est la pierre angulaire de ce Chelsea new look, décidé à en finir avec son image d’équipe ennuyeuse à voir jouer, misant avant tout sur une excellente défense et sur les exploits de Didier Drogba en pointe. La mue des pensionnaires de Stamford Bridge s’est faite durant l’été, les champions d’Europe en titre n’ayant pas hésité à laisser filer de nombreux anciens pour faire place à une jeune garde aux dents longues, incarnée donc notamment par l’ancien prodige du LOSC.

Interrogé en zone mixte, Fernando Torres ne nie pas l’impact de Hazard, élu trois fois homme du match en autant de rencontres disputées : « C’est clair que des joueurs comme lui peuvent faire la différence, et c’est un privilège pour un attaquant d’avoir derrière soi des joueurs comme Eden (Hazard), Juan (Mata), Oscar ou Lampard. On doit en profiter. C’est une autre façon de jouer au football, nous avions montré l’an dernier que notre force c’était la défense, mais nous avons désormais un nouveau style de jeu. Nous avons plus la possession du ballon que par le passé. C’est important car on passe moins de temps à défendre vu qu’on a le ballon. Nous avons les joueurs pour garder le ballon. C’est difficile de gagner des matches quand on change sa manière de jouer, mais on y arrive et on doit en être fier surtout face à une bonne équipe de Newcastle ».

Et si El Niño souligne le changement de philosophie réussi avec brio par Roberto Di Matteo, il ne devrait pas pour autant oublier de mentionner ses propres performances. Car entre l’attaquant pataud et incapable de faire la différence que l’on a vu jusque-là à Chelsea et le buteur retrouvé aux gestes de classe et au jeu inspiré que l’on revoit en ce moment, c’est la nuit et le jour. L’international ibérique savoure, mais refuse cependant de se laisser aller à tout triomphalisme : « On a gagné 2-0, c’est ça le plus important, même si je suis très content d’avoir aidé l’équipe en marquant et en provoquant un pénalty. C’est toujours important pour un attaquant de marquer. C’est l’un de mes objectifs cette saison, je suis content d’y arriver en ce moment. Je ne crois pas que ce soit mon plus beau but avec Chelsea, le plus beau est encore à venir (rires) ». Le retour de l’ambition pour El Niño !

Khaled Karouri






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image