leral.net | S'informer en temps réel

Chelsea : le malaise Fernando Torres...

C'est peu dire que Fernando Torres a du mal à digérer le traitement qu'il a reçu à Chelsea la saison dernière. Et il n'hésite pas à faire part de son mal-être.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Août 2012 à 14:15 | | 0 commentaire(s)|

Chelsea : le malaise Fernando Torres...
Les réalisateurs des soirées foot ne rataient pas la moindre occasion à chaque match de Chelsea : un gros plan sur le visage déconfit de Fernando Torres sur le banc de touche, histoire de déclencher les commentaires sur sa situation chez les Blues. La saison dernière reste en travers de la gorge du buteur espagnol, qui ne s’était pas privé de raconter ses déboires à la presse espagnole. Il a remis ça lors d’une interview au quotidien La Razon, avec des mots parfois surprenants.

« Cette saison n’était pas pour moi, elle était pour les autres. Chelsea a gagné la FA Cup mais je n’ai joué ni la demi-finale, ni la finale, je n’y ai pas goûté. Je pense que j’ai participé un peu plus en Ligue des Champions mais malgré tout, ce n’est pas comme ça que je voulais la gagner. Je veux en gagner une autre, d’une manière totalement différente », a-t-il d’abord lancé, expliquant ainsi qu’il ne sentait pas impliqué dans les succès des Blues. Pire, il explique qu’il n’avait parfois même pas envie d’entrer en jeu.

« Par moment, je pensais “je vais m’asseoir sur le banc, je ne vais pas faire de bruit, je ne veux même pas jouer”. Mais les supporters te poussent à sauter sur la pelouse et à jouer. Ils ont réussi à me motiver tant de fois. Même mes coéquipiers ne réussissaient pas à le faire de cette manière », a-t-il raconté. Ses coéquipiers, justement, ne semblent pas exempts de tout reproche aux yeux de Torres. « Ce n’est pas qu’ils m’ont bien reçu, j’en suis juste un de plus. Ce n’est pas une équipe ni un club où on scrute les détails : tes gestes, comment tu t’entraines, comment tu te comportes. Non, ici tu arrives et t’es un joueur de plus. Tu dois juste être une star sur le terrain. Eux ce sont des anciens, ils ne doivent plus donner l’exemple. Si je devais revivre mon arrivée, je le ferais d’une manière différente », a-t-il admis. Désormais débarrassé de son principal concurrent en attaque Didier Drogba, Fernando Torres espère enfin s’épanouir à Stamford Bridge.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image