leral.net | S'informer en temps réel

Cherté de la vie : la coalition des centrales syndicales appelle les populations dans la rue le 18

La coalition des centrales syndicales qui compte organiser une grève face à l’entêtement du ministre du travail, Mme Innocence Ntap Ndiaye teint aussi à organiser une marche de protestation le 18 janvier 2011 qui partira de la place de l’obélisque au rond point de la Rts. En effet, confie la coalition c’est après analyse de la situation sociale, « elle condamne avec la dernière énergie les hausses vertigineuses des denrées de première nécessité et les interminables coupures d’électricité qui empoisonnent la vie des sénégalais et qui mettent en péril les entreprises sénégalaises des secteurs formels et informels ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Janvier 2011 à 04:53 | | 2 commentaire(s)|

Cherté de la vie : la coalition des centrales syndicales appelle les populations dans la rue le 18
Ainsi, la coalition des centrales syndicales exige du gouvernement l’ouverture des négociations autour des points suivants : baisse de la fiscalité sur les salaires, baisse des prix des denrées de premières nécessité, suppression de la tva sur le téléphone, l’eau, l’électricité etc. mais aussi elle exige la baisse du coût du loyer, le paiement intégral des droits des travailleurs des entreprises liquidées et en liquidation entre autres. La coalition(CDTS, CNTS, FGTS, UDTS, UNSAS, SYNPICS...) a ainsi déposé un préavis de grève depuis le 07 janvier et compte organiser une marche de protestation.

Mariéme Faye pressafrik.com



1.Posté par Kiné le 13/01/2011 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce sera une marche comme une autre, sans aucune considération des autorités.........


2.Posté par bin le 13/01/2011 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour !

les syndicats au senegal sont nuls. Mais ils ne savent pas qu´ils menace eux meme leur existance. Le syndicalisme ce n´est pas l´usine seulement, c´est aussi la societe, le peuple. Les bonnes organisations syndicales sont toujours á coté du peuple, c´est cela qui fait leur force, leur dynamisme mobilisateur.
le syndicat doit défendre le peuple, parce qu´il vient du peuple, Professeure Penda M´bow la bien compris, ses critiques envers les syndicats sont fondées.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image