leral.net | S'informer en temps réel

Chevauchement des années universitaires, 5 à 6 ans pour résoudre le problème

L’année scolaire 2012-2013 n’a toujours pas été entamée du fait que les enseignements de l’année précédente n’ont pas encore été terminés. Une situation qui a engendré une perte d’un semestre de l’année en cours. Le Secrétaire général du Syndicat unique et démocratique des enseignants du Sénégal (Sudes), Cheikhou Sylla, estime qu’il faudra 5 voire 6 ans pour venir à bout du problème.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Mars 2013 à 21:00 | | 0 commentaire(s)|

Chevauchement des années universitaires, 5 à 6 ans pour résoudre le problème
Les principales victimes du chevauchement des années universitaires sont les étudiants et les professeurs. Mais, ils vont devoir attendre 5 à 6 ans pour voir ce problème résolu. D’après nos confrères du Quotidien qui cite Cheikhou Sylla, « en plus d’attendre 6 longues années il faudra aussi qu’au cours de ces années qu’il n’y ait pas d’autres crises ». Par conséquent, cette situation va nécessiter beaucoup de sacrifices de la part des enseignants. « Il va falloir un allongement physique du temps sur plusieurs années, mais aussi un accompagnement social et financier de l’Etat pour passer ce cap difficile » a suggéré M. Sylla.






Hebergeur d'image