Leral.net | S'informer en temps réel



Choix du Premier ministre en Guinée-Bissau : José Mario Vaz opte pour la stabilité et se plie à un Pm de 83 ans

le 18 Septembre 2015 à 13:33 | Lu 789 fois

Après avoir nommé son nouveau Premier ministre, Carlos Corréa, Selon nos confrères de l’Observateur, le chef de l’Etat, José Mario Vaz rappelle : « Cette cérémonie d’aujourd’hui marque la fin d’un processus né d’une grave crise politique qui a remis en cause le fonctionnement normal des institutions et qui conduit ensuite la dissolution du gouvernement, le 12 août dernier ».


Choix du Premier ministre en Guinée-Bissau : José Mario Vaz opte pour la stabilité et se plie à un Pm de 83 ans
Avant-hier, lorsque le Paigc a, en lieu et place de trois propositions pour le poste de premier ministre, donné le nom de Carlos Corréa cité trois fois, certains observateurs s’attendaient à un rejet de la part du chef de l’Etat. Seulement, pour la stabilité de son pays, il a ravalé sa fierté et s’est plié au choix du parti. Avec la délégation d’un Obosanjo venu rétablir la crise, le Président Vaz a fait le choix qui ne risque pas de plonger, encore et encore, son pays dans l’incertitude. Et il s’est expliqué : « Conscient des défis énormes et urgents que le pays doit affronter, j’ai décidé d’accepter la proposition faite par le Paigc… ». Pour ce qui est de son Premier ministre, il se veut flatteur : « Carlos Corréa est une figure connue qui a un mérite reconnu et dont l’expérience garantit d’un bon profile pour ce poste. Il a sacrifié une partie importante de sa carrière à la cause nationale. Il a toujours exercé de hautes fonctions dans l’Etat et dans toutes les missions qu’on lui a confiées ».

Ferme dans son intervention, il poursuit : « Il s’est toujours démarqué par une rigueur dans la gestion des choses publiques, de l’engagement et de la qualité dans son travail. C’est un exemple à suivre pour son esprit de dialogue. Il est toujours à la recherche du consensus. « Je suis satisfait que ce soit lui. Je suis également confiant que toutes les conditions sont réunies pour un bon environnement de travail et de collaboration. Je suis persuadé qu’avec vos qualités humaines, les actions de votre gouvernement seront ponctuées de rigueur et de transparence et que chaque francs Cfa dépensé sera rigoureusement pour la satisfaction des besoins basiques et urgents des populations ».


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage