leral.net | S'informer en temps réel

Cimetière de Touba : Un chef religieux voulait enterrer en catimini son talibé de 31 ans

Un fait-divers pas tout à fait commode s’est passé à Touba. Il s’agit d’une tentative d’enterrement en catimini, d’un talibé de 31 ans qui travaillait pour un chef religieux. « Abattu probablement au cours d’une bagarre à coup de hache dans un village qui se situe derrière Khelcom », selon une source proche de la famille, citée par le journal.


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Août 2013 à 21:40 | | 4 commentaire(s)|

Cimetière de Touba : Un chef religieux voulait enterrer en catimini son talibé de 31 ans
La même source de préciser que « le chef religieux, pris de peur, a voulu enterrer en catimini la victime au cimetière de Touba pour étouffer l’affaire. La blessure constatée au niveau de la morgue était tellement profonde que ses proches ont finalement décidé de s’opposer à son enterrement », ce, alors que l’imam s’apprêtait à diriger la prière mortuaire.

Le journal de noter que dans la cité religieuse, « les enterrements se font sans certificat de mort et sans autorisation d’inhumer ».
Le corps est déposé à la morgue de l’hôpital Matlaboul Fawzaini pour autopsie.

Source: Populaire



1.Posté par ndiaye le 29/08/2013 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'espère que le marabout sera traduit en justice,

2.Posté par CEEDO le 29/08/2013 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'espère que le marabout sera traduit en justice COMME LE Petit Pagne Astaghfiroulah BETHIO THIOUNE

3.Posté par dou le 29/08/2013 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que justice soit faite

4.Posté par Ate le 29/08/2013 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce statut privilégié de Touba est une vraie catastrophe pour ce pays. Dans cette ville qui abrite plus de 10% des sénégalais, tout est mis en oeuvre pour maintenir la population à l'état d’analphabètes lobotomisés pour une meilleur exploitation par des marabouts qui ont droit de vie et de morts sur ces pauvres hères.
Il est temps que l'Etat réagisse. Bon sang! Touba n'est pas un pays mais bien une ville du Sénégal.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image