leral.net | S'informer en temps réel

Cissé Lo «décentralise» son « Thiant » Serigne Saliou à Dakar

La 12ème Edition du «Thiant» annuel dédié au défunt Khalife Général des Mourides, Serigne Saliou Mbacké Ibn Khadimou Rassoul initié par Moustapha Cissé Lo ne se déroulera pas, cette année, dans la ville sainte de Touba. Et pour cause, ses deux domiciles sis dans la capitale du Mouridisme vandalisés et en passe de réfection, le député et non moins deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale, décide de se rabattre sur le Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES, Dakar) pour abriter la manifestation.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Octobre 2014 à 08:00 | | 6 commentaire(s)|

Cissé Lo «décentralise» son « Thiant » Serigne Saliou à Dakar
Entre le député Cissé Lo et le 5ème Khalife des Mourides, Serigne Saliou Mbacké, ya tout une histoire teintée de complicité ! Pour vous dire, l’ex-coordonnateur départemental de l’Alliance Pour République(APR) de Mbacké porte le Défricheur de Khelcom dans son for intérieur, pour ne dire, dans son cœur. Les actes de vandalisme perpétré contre ses deux «chez-soi» de Touba n’attiédissent en rien sa ténacité à servir la cause du Mouridisme, par le truchement de ce saint homme. Après une onzième fois dans la cité sainte, le sort vient d’en faire autrement. La douzième du genre va s’exporter à Dakar. Interrogé, l’honorable parlementaire de revenir sur l’historique de cet événement : « Ce «Thiant», c’est le Gamou que mon défunt père, El hadji Aliou Lo, sous l’égide de Serigne Mourtala Khadimou Rassoul, organisait à Keur Mbarick (Louga).Cette année, nous sommes à sa deuxième Edition. Serigne
Saliou Mbacké, alors Khalife des Mourides, m’a demandé de transformer ce Gamou en « Thiant ». Mon père était l’un des tout premiers talibés de Serigne Mourtala. Il lui a fait allégeance en 1937 et fut parmi ses talibés qui étaient avec lui dans ses exploitations agricoles à Amète Niawel (dépt. Mbacké) », a fait remarqué Cissé Lo qui, ajoute : « Serigne Saliou, je le considère comme un grand érudit de l’Islam. Je l’ai connu et l’ai rencontré vers 1976. En ce temps –là, j’étais jeune agent de l’ONCAD. Je le fréquentais beaucoup et il priait pour moi. C’est lui qui m’a investi, pour une première fois, sur les listes de la communauté rurale de Touba Mosquée et m’a ainsi confié les responsabilités de Président de Commission des finances et porte-parole de la CR.C’était sous l’ère de Serigne Matar Diakhaté. Je lui dois beaucoup. J’organise cette rencontre annuelle pour perpétuer un héritage
mais aussi le rendre une grâce, éternellement». Rappelons cette manifestation organisée avec la bénédiction du Khalife Général des Mourides, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké aura lieu le 1ér Novembre prochain au CICES, à Dakar. Rappelons que ce « Thiant » qui verra la présence de bien de dignitaires mourides sera aussi l’occasion de rendre un vibrant hommage au défunt Khalife de Porokhane, Serigne Moustapha Bassirou Mbacké.
Ibrahima NGOM Damel






Hebergeur d'image