leral.net | S'informer en temps réel

Cité Tobago : Les 402 victimes dans le désarroi

Malgré les promesses des autorités, les 402 victimes de la Cité Tobago sont toujours dans l’attente. Alors que le dossier, piloté par la Primature, a déjà atterri sur le bureau du Président Macky Sall, seule personne habilitée à valider la procédure de dédommagement.


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Novembre 2016 à 23:41 | | 5 commentaire(s)|

Les 402 victimes de la Cité Tobago, jouxtant le mur de l’aéroport du côté de la Vdn, ne savent plus où donner de la tête. Pis, leur espoir s’est rétréci comme peau de chagrin d’autant que le processus d’indemnisation qui était sur les rails a connu un brusque coup d’arrêt.

Un déraillement qui laissent ces mères et pères de familles pantois. Pourtant, la Primature, qui pilotait le dossier, soutient l’avoir transmis au Chef de l’Etat pour approbation. Mais, depuis, c’est silence radio. Un mutisme qui intrigue les victimes qui craignent que leur sort ne tombe dans l’oubli.

Le même sentiment anime ceux dont les maisons n’ont pas été détruites. Même si certains ont engagé des travaux d’embellissement, voire d’agrandissement, alors que l’autorité y avait interdit tout coup de pioche, ils craignent qu’un matin des bulldozers se pointent à Tobago pour réduire en poussière leurs habitations. Alors qu’ils y vivent avec leur famille.

Un véritable drame pour ces victimes dont deux ont été rappelées à Dieu, laissant derrière eux des familles sans logis et dépourvues de toutes ressources financières. Des situations auxquelles l’Etat ne peut pas rester insensible. D’autant que ses services ont laissé, voir encouragé, ces habitations sortir de terre comme des champignons. Sans lever le plus petit doigt. Donc, il incombe à l’État de réparer le préjudice subi.






Hebergeur d'image