leral.net | S'informer en temps réel

Cité comme prévenu dans l’affaire Diombasse Diaw : Le ministre Oumar Sarr accusé d'avoir commandité le film

Le ministre Oumar Sarr figure désormais au banc des accusés dans l'affaire dite du scandale politico-sexuel. Les avocats de son rival politique de Dagana, Diombasse Diaw, lui ont servi une plainte, parce que accusé d'avoir commandité le film des ébats sexuels entre Khadija Mbaye et Diombasse. En cas de non-comparution, le ministre Oumar Sarr risque un mandat d'arrêt.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Octobre 2010 à 14:50 | | 1 commentaire(s)|

Cité comme prévenu dans l’affaire Diombasse Diaw : Le ministre Oumar Sarr accusé d'avoir commandité le film
Le scandale politico-sexuel, qui oppose Diombasse Diaw à ses adversaires politiques de Dagana, a connu un nouveau rebondissement. En effet, les avocats du premier nommé ont servi une plainte au ministre Oumar Sarr qui se voit ainsi obligé de se présenter devant le juge. Sa non-comparution peut lui valoir un mandat d'arrêt, ainsi que le prévoit la loi lorsque des accusés, qui doivent être jugés, refusent de déférer à la convocation de la justice. Si le ministre Oumar Sarr est aujourd'hui obligé de se déployer sur le terrain judiciaire pour répondre de cette accusation de taille, c'est parce que les avocats de Diombasse estiment que le ministre est l'‘auteur principal’ et le ‘commanditaire du film politico-sexuel’. En effet, la jeune Khadija Mbaye entretenait des relations sexuelles avec Diombasse Diaw, au moment où la fille filmait les ébats, avant de les diffuser sur le net, moyennant une importante somme d'argent, pour la partie de jambes en l'air. Cette dernière soutient avoir agi sous les ordres du directeur de cabinet du ministre Oumar Sarr, par ailleurs président des jeunes cadres libéraux et conseiller municipal de la commune de Richard-Toll, Abdou Aziz Diop.
Le débat est aujourd'hui agité autour de la possibilité de comparution du ministre Oumar Sarr. Certains estiment qu'il est un ministre de la République, par conséquent, il est couvert par son immunité gouvernementale. L'avocat de Diombasse Diaw, Me Ousmane Sèye bat en brèche ces allégations : ‘Le ministre Oumar Sarr a orchestré un chantage à son rival politique de Dagana. Il a donc agi en tant que homme politique et maire de Dagana, donc en dehors de ses fonctions de ministre. Les faits n'ont rien à voir avec ses activités gouvernementales. Il est justiciable devant les juridictions de droit commun comme tout citoyen ordinaire. Personne n'est au-dessus de la loi. Il s'agit de faits précis et extrêmement graves dans cette affaire’.

Le ministre Oumar Sarr est aujourd'hui poursuivi par le procureur de la République pour plusieurs délits, avec notamment menaces et voies de fait, injures et provocation, diffusion illicite d'images portant atteinte aux bonnes mœurs, entre autres. Cette seconde procédure dans l'affaire Diombasse Diaw a été appelée hier à la barre pour être renvoyée au mardi 26 octobre prochain ; le temps que la consignation fixée à 30 mille francs soit payée. A cette date, le dossier sera renvoyé à l'audience du 28 courant, pour une jonction des deux procédures. La précision émane des avocats de Diombasse Diaw qui ont pris part à l'audience.

Le scandale politico-sexuel met en conflit des camarades d'une même formation politique. Une affaire qui a profondément secoué le Parti démocratique sénégalais voire le gouvernement du Sénégal. L'affaire Diombasse Diaw, c'est aussi cette histoire de querelles politiques et de déchirements qui traduisent aujourd'hui l'implosion et la léthargie qui caractérisent actuellement le parti au pouvoir.

Pape NDIAYE
Source Walfadjri



1.Posté par raison le 13/10/2010 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oumar Sarr bala nga dé dingako. Soutoura dafa bakh. Vous etes plus louches k diombass parc k kou séleu dou kham yéne khétou djiguéne yi baye deal ak mom

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image