leral.net | S'informer en temps réel

Clarifications : Lettre ouverte de M. Elhadj Masse NGOM à Maître WADE

Monsieur NGOM, en répondeur automatique de ton maître, vous avez réagi à l’appel que madame Aïda MBODJ, Maire de Bambey, Ministre de la Famille et des Organisations Féminines a lancé à Pape DIOUF.
Malheureusement, vous êtes totalement passé à coté en ignorant le sens de l’appel.


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Juin 2011 à 16:14 | | 5 commentaire(s)|

Clarifications : Lettre ouverte de M. Elhadj Masse NGOM à Maître WADE
Cliquez ici pour voir la lettre ouverte de Elhadji Masse Ngom

Vous retracez le parcours politique de Pape DIOUF en signalant ses zones d’ombre sans jamais mentionner leurs causes.
Ses errements de 2004 à ce jour : sa mauvaise gestion à la mairie de Bambey qui n’a fait mieux que de laisser une dette de plus de 59 millions, son opposition au candidat du Sopi en 2007, à la liste de la coalition Sopi aux locales de 2009 et à la candidature de Maître Abdoulaye WADE en 2012 suffisent pour bien mériter ce sort.

Au même moment, la lionne du Baol, madame Aïda MBODJ ne ménage aucun effort pour l’unité des militants et la massification du Parti dans le département. C’est une combattante intègre et honnête. Madame le Ministre est d’un militantisme sans reproche en phase avec les idéaux du Secrétaire Général du Parti tout à l’opposé des habitués de la fronde, des complots rampants et du chantage.

Pour rappel, l’ère du changement a sonné en 2000 : le slogan national était l’élection de Maître WADE.
Après le référendum de 2001, la mouvance était de renforcer le Président de la République en lui donnant le maximum de députés et de collectivités locales pour lui permettre de traduire sa vision à la base.

Malheureusement, votre mentor Pape DIOUF n’a pas su gérer cet avantage au niveau local :
- De 2002 à 2008 la commune a été gérée avec beaucoup de légèreté et de façon nébuleuse ; un Maire absentéiste qui venait à Bambey la nuit pour rentrer le lendemain à la fin de chaque mois. La population en avait marre et a fini de l’éjecter de son siège
- En 2004, il s’est fait limogé pour son appartenance à une fronde qui n’avait pas sa place au sein du parti.
- En 2007, Pape DIOUF s’est mesuré à Aïda à l’élection Présidentielle. Une campagne hautement menée par la lionne de Bambey dans toutes les collectivités, sanctionnée par la victoire de Maître WADE dans le département avec l’un des meilleurs scores au Sénégal.
- En 2009 encore, aux élections locales, Pape DIOUF a tourné le dos au Sopi et a été battu à plate couture par le Maire de Bambey.
Il est vrai que Pape DIOUF a gagné la communauté rurale de Lambaye en 1996. D’autres l’avaient fait en 1978 à Ndondol. Donc ce n’était pas une première dans notre département.
Toutes les autres victoires électorales que vous portez malhonnêtement au compte de Pape DIOUF, sont, en réalité les fruits de la coalition de partis soutenant Maître WADE. Pour ce qui est de l’élection municipale 2002, pourquoi ne pas indiquer que c’est grâce à madame Aïda MBODJ, tête de liste proportionnelle, que Pape DIOUF a échappé à la tombée profonde que la liste M.C.R lui avait creusée.


Madame Aïda MBDOJ ne souffre pas d’aucun complexe à Bambey et même au niveau national. Elle n’a pas attendu les élections pour lancer cet appel : elle a gagné haut les mains sa commune et est présente dans toutes les C.R. Elle a une mission nationale et en est consciente. Elle œuvre pour un idéal : Rassembler les sénégalais et sénégalaises particulièrement les jeunes et les femmes autour du Président WADE qui a complètement changé le visage du pays.




L’heure est au rassemblement des fils du Sopi, à l’union des cœurs et les esprits, à la massification du Parti et au renforcement de l’Alliance Sopi.

Nous sommes convaincus que l’appel est entendu. Les réactions enregistrées çà et là nous confortent. Au-delà de Pape DIOUF, c’est le Sénégalais conscient du devenir du pays qui est interpellé. Ensemble, construisons le Sénégal avec la réélection de Maître Abdoulaye WADE en 2012.



Mamadou SENE



Monsieur le Directeur ;
Suite aux propos de monsieur Elhadj Masse NGOM dans une lettre ouverte indescant particulièrement le Secrétaire Général du Parti Maître Abdoulaye WADE et Aïda MBODJ, je voudrais apporter quelques clarifications.
En espérant la publication de mon texte, je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.



1.Posté par racine le 09/06/2011 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Séne
vous tu m^me pas convaincu partes propres propos, Aïda fantômas est en train de constituer son cabinet, et tu y veux une place raison pour la quelle tu te poses en laudateur; cites les noms des responsables de premier plan à bambey qui sont derrière Aïda Mbodji.Tu n'es certainement pas au courant de la lettre des libéraux remise à Wade lors de sa venue à Bambey, lettre dans laquelle ils récusent ta bonne dame comme leader..Tout a été entrepris contre Pape DIOUF mais rien ni personne ne changera le sentiment des bambeyois sur sa personne.Le regret habite la population avec cette dame à la t^te de la Mairie.
Que réponds tu du surnom fantômas collé à Wade, de la démission de conseillers, de la séparation de ta maîtresse avec son frère, sa sœur qui fleurtent avec l'APR.
C'est insulter le PDS que de chercher à comparer Pape DIOUr à Aîda Mbodji.
C'est comme comparer la vérité du mensonge, la constance de la tortuosité, la Bonne graine de l'ivraie.

2.Posté par Naar le 09/06/2011 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le PDS perdra les elections;c evident

3.Posté par revolutionnaire1 le 09/06/2011 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous n'avons pas besoin de militants dans ce pays mais de vrai patriotes.. Que diable arretez de nous parler de militantisme

4.Posté par revolutionnaire1 le 09/06/2011 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

""""Elle ( Aida Mbodji) œuvre pour un idéal : Rassembler les sénégalais et sénégalaises particulièrement les jeunes et les femmes autour du Président WADE qui a complètement changé le visage du pays."""
salle menteur que vs etes quelles images a-t-il changé???? cessez de raconter des bobars bande de profitards . vs etes tous des wade parvenus, opportunistes, égoistes et morolleurs. une seule chose les jeunes qui avaient oeuvré pour l'éléction de wade en 2000 sont plus que décidés à le bouter dehors loin de ses yeux par ce qu'ils en ont tout simlement marre!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par racine le 10/06/2011 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M séné
si le PDS à perdu Ngoye c'es par ta faute. Tu as été battu dans ton propre bureau de vote à Batal par plus de 300 voix. S'y ajoute que tu ne peux dire autre chose de Aîda Mbodji car votre contentieux au sujet de sa machine qui a mystérieusement disparu n'est pas encore vidé.
Aprés deux ans à la tête de la Mairie qu'est que ta maîtresse a réalisé à Bmabey.
De Pape Diouf tout Bambey retient la réfection de la gare routiére, du dispensaire, du marché centrale, la construction des abattoires, du centre de santé de léona,d'un poste de police....
Pape Diouf a laissé à la Mairie plus de 200 millions car li a été victime de l'acharnement de l'administration qui faisait tout pour bloquer les fonds de la Commune,il est parti les mains propres en laissant autant d'argent. que ta maitresse fasse mieux.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image