leral.net | S'informer en temps réel

Clôture de la campagne de "Ñaani Bañna" : Un concert d'accusations d'achats de conscience au menu


Rédigé par leral.net le Samedi 19 Mars 2016 à 11:14 | | 17 commentaire(s)|

Le Front du Non "Ñaani Bañna" a achevé sa campagne par un meeting suivi d'un concert au terrain Acapes des Parcelles Assainies. La mobilisation n'a pas été au rendez-vous, mais les responsables se disent tout de même satisfaits et sûrs de la victoire du Non. "Nous n'avons pas d'argent ni de sacs de riz à distribuer pour rassembler 2500 personnes, comme le font d'autres, ce qui est important, c'est de convaincre les gens à voter Non ", martèle, du haut de la tribune, le rappeur Fou Malade qui accuse le camp du "Oui"' d'achats de conscience. "Il y a trois jours, j'ai reçu la visite de dames qui m'ont dit avoir reçu des tissus et des sacs de riz. Elles m'ont demandé ce qu'elles peuvent faire avec. Je leur réponds : pour le tissu, il faut les coudre à la mode de votre choix et pour le riz préparer un bon "Dakhine" (...), mais le dimanche (demain), vous allez voter Non. J'appelle les populations qui ont reçu de l'argent ou des sacs de riz de faire de même. Si on vous donne de l'argent prenez le, parce que ça ne leur appartient pas. C'est votre argent tiré des impôts", explique-t-il. "Notre force de campagne a été cette ferme volonté des Sénégalais et citoyens qui nous ont accueillis spontanément dans les ville et les villages", ajoute, pour sa part, Fadel Barro. Et le coordonnateur de Y en marre de renchérir : "Nous n'avons pas de milliards à distribuer. Nous n'avons que la dignité, l'honneur à vendre. Elles (les populations) ont marqué fortement leur approbation", assure-t-il.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image