leral.net | S'informer en temps réel

Coalition Benno Bokk Yakaar : Le départ d'Idrissa Seck est une erreur, selon Abdou Fall

L’ancien ministre de la Santé, Abdou Fall, qui a adhéré à la formation présidentielle, était de retour, hier, selon Le Populaire, dans la cité du Rail. Se prononçant sur l’avenir de « Benno bokk yakaar » (Bby), M. Fall a exprimé son optimisme avant de qualifier le départ de « Rewmi » de la coalition « d’erreur » et de « prématuré ». L’ancien leader du défunt mouvement « Andu nawle » s’exprimait au cours d’une rencontre d’échanges et de partage avec la presse.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Mai 2015 à 09:28 | | 5 commentaire(s)|

Coalition Benno Bokk Yakaar : Le départ d'Idrissa Seck est une erreur, selon Abdou Fall
« Le seul départ, c’était le "Rewmi" et c’était une erreur. Je trouve personnellement que non seulement c’est prématuré mais c’est une erreur. Je ne vois pas dans ce pays, depuis que Macky Sall est au pouvoir, ce qu’il a posé comme acte et qui puisse justifier qu’une partie prenante de cette majorité puisse le quitter. Vraiment, je ne le vois pas. Tu peux être avec lui ou contre lui, mais personne ne peut nier sa volonté d’aller de l’avant, quand on voit tous les efforts qu’il est en train de faire », a dit Abdou Fall. Sans nommer Idrissa Seck et ses partisans, Abdou Fall a indiqué : « Quand tu es dans une telle majorité qui est la coalition, si tu as des problèmes, il faut en parler, au lieu de quitter. Honnêtement, je n’ai pas trouvé d’arguments suffisamment pertinents pour justifier le fait qu’une composante qui a participé à l’élection du Président puisse le quitter ».

Par ailleurs, l'ancien ministre de la Santé s'est réjoui de la durée de vie de la coalition BBY. « Jamais une coalition n’a eu une telle longévité dans notre pays. Les problèmes, il y en aura toujours, car ce sont des partis qui sont regroupés autour d’un double objectif : la provocation de l’alternance et le redressement et l’engagement des réformes. Mais, il faut savoir gérer. On a monté une équipe qui a gagné la confiance des Sénégalais. Ce serait irresponsable de dire que c’est fini, on va tourner la page. Je ne crois pas ceux qui disent que la coalition va éclater. Pour ma part, elle a de beaux jours qui sont devant elle. Il faut protéger le bloc hégémonique et stable qui est là pour qu’il aille dans les réformes », a-t-il préconisé.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image