leral.net | S'informer en temps réel

Coalition nationale "Non aux Ape" : Guy Marius Sagna annonce une série de manifestations tous les 15 jours à la Place de l’Indépendance

La Coalition nationale "Non aux Accords de partenariat économique" (APE), a déploré, ce mercredi, l’attitude des dirigeants africains lors des négociations de la signature des Ape entre les pays membres de l'Acp et l'Ue. Guy Marius Sagna a ainsi annoncé une série de manifestations tous les quinze jours à la Place de l'Indépendance et à l’Assemblée nationale pour dénoncer ces accords.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Mai 2016 à 22:50 | | 5 commentaire(s)|

« Nous exprimons notre ferme condamnation de l’opacité et du caractère anti démocratique menant les peuples Acp en général et ceux de la Cedeao en particulier aux Ape », a déploré, ce mercredi, Guy Marius Sagna, coordonnateur de la Coalition nationale "Non aux APE", en marge d’un point de presse tenu à Dakar. Selon lui, la signature de ces accords est un danger pour les pays de l’Afrique de l’ouest. « Les peuples africains n’ont aucun intérêt à signer les Ape. Parce que c’est des pertes en droits de douanes, des pertes de possibilités de subventionner l’éducation, la santé, de développer notre économie », stipule-t-il, avant de s’interroger sur l’utilité de la tenue à Dakar au mois d’avril dernier de la conférence des ministres ACP-UE.

A en croire, Guy Marius Sagna, le peuple africain n’a pas besoin de ces accords. « Les Ape sont contre les peuples africains. Car si ces Ape étaient dans l’intérêt des peuples, ils auraient été suffisamment discutés, partagés et diffusés », déclare-t-il, avant de donner pour preuve, « la dernière réunion Acp-Ue tenue à Dakar au mois d’avril dernier qui n’a pas dérogé à cette règle anti démocratique qui caractérise le processus de négociation des Ape ». Il a aussi, réaffirmé son désaccord avec le président de la République Macky Sall et son gouvernement qui, dit-il, persiste à signer ces accords alors même que les pays de l’Ue comme la France refusent de signer son équivalent, Tafta, entre les Etats-Unis et l’Union Européenne... « alors que ces deux groupes, tout le contraire de l’Ue et de l’Afrique de l’Ouest, sont des économies relativement similaires », soutient-il.

Et pour marquer la poursuite de leur combat qui a démarré avant la rencontre de Dakar pour les négociations de ces accords Acp-Union Européenne, Guy Marius Sagna a annoncé « une série de manifestations dans toutes les localités et une manifestation tous les 15 jours à la Place de l’indépendance ». Poursuivant ses propos, il brandit une menace : « Le jour où l’Assemblée nationale sera saisie sur la question, nous allons dénoncer cet accord de partenariat économique. Nous nous mobiliserons pour aller devant l’Assemblée nationale. Qu’il vente, qu'il pleuve où qu’il neige nous serons devant l’Assemblée nationale ce jour là », informe-t-il.

Fara Mendy









Hebergeur d'image



Hebergeur d'image