leral.net | S'informer en temps réel

Code des marchés publics : Le Cese demande le respect des procédures

Le président de la République, Macky Sall a reçu, ce jeudi, le rapport annuel 2014-2015 du Conseil Économique, Social et Environnemental (Cese), retraçant l’ensemble de ses travaux et activités de ces deux dernières années. À cet effet, la structure dirigée par Mme Aminata Tall, demande le respect scrupuleux des principes, procédures et délais prévus par la réglementation sur les marchés publics en vue de garantir la célérité et la transparence dans la passation et l’exécution des marchés publics.


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Mai 2016 à 00:39 | | 4 commentaire(s)|

« Le Cese a effectué une évaluation en toute neutralité de l'usage qui a été fait du Code des marchés publics, en tenant compte de la nécessité de garantir, à la fois, la transparence et la célérité dans la mise en œuvre des projets et programmes de l’État », a déclaré, ce jeudi, la Présidente du Conseil Économique, Social et Environnemental (Cese). C’était en marge de la présentation du rapport du rapport annuel 2014-2015 de sa structure. Ainsi, dit-elle, « Le Cese a jugé nécessaire de consacrer exclusivement ses travaux de la première session ordinaire de l’année 2015 à l’évaluation des procédures du code des marchés publics, pour répondre à la demande du Président Macky Sall ».
La Présidente du Cese précise : « L’avis qui a sanctionné ces travaux est le fruit d’une approche méthodologique inclusive et participative ayant permis l’audition de tous les acteurs impliqués dans la commande publique (autorités contractantes, organes de contrôle et de régulation, secteur privé, société civile et partenaires techniques et financiers) ainsi que les experts indépendants ». D’où, dit-elle, « les conclusions de l’étude révèlent que les défaillances, imputables aux acteurs de la commande publique, sont principalement à l’origine des blocages substantiels constatés dans les procédures de passation et d’exécution des projets et programmes de l’Etat ». Aussi, poursuit-elle : « Le Cese demande le respect scrupuleux des principes, procédures et délais prévus par la réglementation sur les marchés publics en vue de garantir la célérité et la transparence dans la passation et l’exécution des marchés publics, notamment ceux relatifs au Plan Sénégal émergent (Pse).

Le président de la République, Macky Sall a, pour sa part, salué les qualités des hommes et femmes qui composent le Cese. Pour lui, le Cese est un organe privilégié du pouvoir public sur toutes les questions économiques, sociales et environnementales. « Vous avez compris que chaque institution avait une mission à dérouler dans le fonctionnement global de l’État », soutient le Président Macky Sall, qui a rappelé qu’il a : « placé son magistère sous le double sceau de la bonne gouvernance et de la croissance soutenue et inclusive en vue du renforcement continu du bien-être des populations, de la démocratie et de la cohésion sociale. C’est dire l’importance du Cese dans une démocratie majeure comme la nôtre » a rappelé le Président Macky Sall.

Le rapport du Cese, au titre de l’année 2014 recommande le financement de l’entreprise sénégalaise et la participation des nationaux au Plan Sénégal émergent, de faire de l’économie numérique un facteur de croissance au Sénégal et un instrument de prévention et de gestion des crises dans l’espace scolaire et universitaire en vue d’une paix sociale durable...

Fara Mendy







Hebergeur d'image