leral.net | S'informer en temps réel

Colère noire des boulangers : Le sac de farine haussé de 3000 FCfa

Depuis quelques jours, le sac de farine a enregistré une hausse de plus de 3 000 francs. Une situation qui fait agiter les boulangers, l’éventualité d’une augmentation du prix du pain


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Mars 2015 à 10:19 | | 2 commentaire(s)|

Colère noire des boulangers : Le sac de farine haussé de 3000 FCfa
Débourser 3 000 francs de plus que d’habitude pour pouvoir disposer d’un sac de farine, c’est ce que sont obligés de faire les boulangers depuis quelques jours. La raison, le prix a enregistré une augmentation.

Le sac passe ainsi de 14 000 f à 17 200 en ville et atteint même 18 000 f dans la banlieue. Une pilule difficile à avaler par les boulangers. Un tour chez quelques uns d’entre eux a permis de confirmer cette évolution du prix de la principale denrée de production du pain.

Refusant catégoriquement cette situation, ils ne font pas mystère de leur volonté de répercuter cette hausse sur le prix de pain. Ce qui risque d’être une mauvaise nouvelle pour les populations. Fatou Ndiaye, de la boulangerie de Sandaga de confier : «nous achetons maintenant le sac à 17 200 Fcfa.

Alors que le prix était de 14 000 Fcfa. Nous ne pouvons pas accepter une hausse sans nom. Aujourd’hui, nous ne savons pas, si ce sont les meuniers qui ont pris l’initiative de manière unilatérale.

Mais, l’Etat doit de toute façon prendre ces responsabilités pour éviter que cette hausse se répercute sur le prix pain». Elle tient l’Etat pour l’unique responsable de cette hausse inexpliquée du prix de la farine. Parce que précise-t-elle :

«c’est l’Etat qui avait pris un arrêté ministériel, homologuant le prix de farine depuis février 2013. Si une partie ne respecte pas les engagements, c’est à l’Etat de réagir. Nous ne pouvons pas comprendre.

De toute façon, ils doivent nous élucider sur cette question, puisque nous vendons maintenant à perte». La fédération nationale des boulangers du Sénégal (Fnbs) en a également pris pour son grade.

«Le syndicat des boulangers du Sénégal ne défend pas trop les intérêts des boulangers. Ils sont presque des politiques. Et, il y a dans le syndicat des leaders qui n’ont pas de boulangerie».

Déçu également de la hausse du prix de la farine, Modou Fall de dénoncer: «aucune explication ne nous a été fournie, on s’est levée un bon jour et on a constaté que le prix a fortement augmenté». C’est pourquoi il martèle :

«Nous ne pouvons pas rester sans réagir, parce qu’il est hors de question qu’on achète le sac de farine près de 4 000 francs plus cher et continuer à vendre le pain au même prix».

Grand Place






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image