leral.net | S'informer en temps réel

Colobane : Pris en flagrant délit de cambriolage, deux voleurs enfermés de l'extérieur par un voisin


Rédigé par leral.net le Samedi 19 Mars 2016 à 11:02 | | 1 commentaire(s)|

C'est Le Populaire qui donne l'information. Deux malfrats ont voulu cambrioler l'appartement d'un homme qui était en voyage mais mal leur en a pris. En effet, renseigne le journal, profitant de la quiétude des lieux, dans cette partie du quartier de Colobane, les deux intrus, avec tout un arsenal pour commettre leur forfait (arrache clou, pieds de biche...), avaient défoncé sans problème la porte de l'appartement du sieur Modou Lô qui était à l'intérieur du pays, précisément à Bawane, dans le département de Bambey. Une aubaine donc pour les deux hommes. Tout de suite, ils se sont mis à fouiller la chambre qui a d'ailleurs été trouvée sens dessus-dessous.

C'est sur ces circonstances, renseigne le journal, que C. Cissé et A. Sène, puisque c'est d'eux qu'il s'agit, ont pu mettre la main sur une somme d'argent que le sieur Lô avait gardé dans sa chambre. Ils ont également mis la main sur d'autres biens de leur victime. Mais, il faut croire que la chance n'était pas avec eux ce jour-là. En effet, rapportent nos confrères, c'est au moment où ils s'adonnaient à leur sale besogne qu'un des voisins du plaignant, qui avait entendu du bruit dans l'appartement, s'était approché, à pas feutrés, pour voir ce qu'il en était. C'est alors qu'il a aperçu les deux individus à l'ouvrage. Sachant qu'il ne pouvait risquer sa vie en affrontant les deux cambrioleurs qui étaient peut-être armés, ce dernier a donc décidé de les enfermer de l'extérieur. Après quoi il a appelé son voisin pour l'informer. Et ce dernier de lui conseiller d'aviser la police.

C'est ainsi que les éléments du commissariat de la Médina se sont présentés sur les lieux pour interpeller les mis en cause. Ces derniers, lorsqu'ils se sont sont rendu compte que la porte était fermée de l'extérieur et sachant que les carottes étaient cuites, se sont résolus à attendre sagement les limiers. Dans leur rapport, ces derniers ont mentionné avoir trouvé la porte d'entrée défoncée. Interrogés, les deux prévenus, ne pouvant nier l'évidence, ont reconnu sans ambages les faits. A. Sène, qui se dit marchand, et C. Cissé, qui n'a pas de profession, ont été finalement déférés au parquet pour vol avec effraction commis en réunion.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image