Leral.net | S'informer en temps réel



Colombie: enquête après la mort d'un taureau lors d'une fête populaire

le 6 Janvier 2015 à 05:00 | Lu 598 fois

Colombie: enquête après la mort d'un taureau lors d'une fête populaire

La bête ne devait pas mourir. Une enquête va être ouverte en Colombie après la mort d'un taureau lors d'une «corraleja», une fête populaire traditionnelle, a annoncé lundi le ministre de la Justice, Yesid Reyes. L'animal a succombé sous les coups de poing et de couteau, le 1er janvier dans la ville de Turbaco.

La «corraleja», festivité typique de la côte Caraïbes colombienne et héritée de l'époque coloniale espagnole, est une corrida improvisée sur une place de la ville, où des dizaines d'habitants provoquent l'animal avec des bâtons et des chiffons, devant une foule enthousiaste. Elle n'a pas pour but la mort de l'animal, mais le divertissement populaire.

Les maires incités à réagir

L'incident du 1er janvier a également provoqué la réaction du ministre de l'Environnement, Gabriel Vallejo, qui a demandé lundi, dans un communiqué, que tous les maires de Colombie «mettent en place des mécanismes pour éviter que ne se reproduisent des situations portant atteinte à la vie animale».

Les défenseurs des animaux ont eux aussi vivement réagi : «Cela va à l'encontre de la Constitution, il ne faut pas faire souffrir un animal», a ainsi estimé la militante Fanny Pachon. La loi colombienne n'interdit pas les «corralejas», mais la Cour constitutionnelle a déjà pris position contre la maltraitance animale.