leral.net | S'informer en temps réel

Combien d’expatriés avons-nous besoin encore pour développer le Sénégal ?

A t'on besoin d'un expatrié pour entraîner notre équipe nationale?
Pourquoi pas faire une annonce pour trouver des expatriés surtout blancs pour diriger notre pays et défendre nos couleurs nationales?


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Avril 2012 à 14:53 | | 0 commentaire(s)|

Combien d’expatriés avons-nous besoin encore  pour développer le Sénégal ?
Telles sont les questions que mon fils m'a posées au cours du souper de cette soirée et comme j'étais pris au dépourvu et mieux à court d'arguments ,j'ai humblement pris l'engagement ferme de se les partager avec vous mes chers fidèles lecteurs..
Qu'en pensez vous ?
Je me permettrai un peu de mâcher vos langues pour essayer un peu d'amener une réponse à mon cher fils qui s'est étonné à juste titre .
Comment au 21eme siècle ,un pays comme le sénégal et même les autres pays africains s'entêtent à débourser des sommes colossales pour payer des expatriés blancs comme sélectionneur national .
Combien de techniciens en ce domaine ont été formés par le CNEPS, L'INSEPS où même dans le tas et ailleurs dans le monde .
Autant de questions qu'on pouvait se poser mais la réalité voudrait que le nouveau régime prenne le devant pour montrer à la fédération que nous devons croire en notre potentialité locale.

Le coût de ce contrat qui certainement pourrait permettre à la fédération d'engager et doter de moyens l'expertise nationale qui va préparer la petite , la moyenne catégorie et même les clubs.
Le problème ne se pose pas au niveau du sélectionneur ,c'est tout un système qu’il faut chambouler pour faire vivre nos clubs.
Pourquoi pas donc chercher un président de fédération blanc,un président de la cour suprême blanc,un ministre de l'éducation blanc ,un ministre du commerce blanc,un ministre conseiller en relation avec les religieux blanc ,tous ces secteurs sont paralysés,politisés et pollués .
Comment peut on laisser un système éducatif sombrer dans une année blanche alors que des centaines de millions sont foutus dans les poches d'un expatrié ,je dis bien expatrié européen pour Gagner quoi ?
Au moment où l'Europe passe à la seconde vitesse dans son professionnalisme ,nous n'en sommes même pas a la première .
Du moment que c'est l'argent du pauvre contribuable sénégalais ,s'il plaît au gouvernement ingérez vous dans cette affaire au lieu de laisser le ministre de tutelle jouer à la carte hypocrite de neutralité .
C'est un problème national et les techniciens du football sénégalais ont été une fois encore insultés et relégués au second plan .
Me dites vous que l'armée sénégalaise qui n'est pas en mesure de régler le problème de,la casamance ou bien notre police nationale corrompue jusque dans son fond ou mieux notre douane qui ne protège que les couverts verront à leur tête des commandants français ?
Fut-ce t'il le but du voyage du président en France ? À t'il été un diktat de Sarkozy pour l'aide empoisonnée qu'il nous a attribuée alors que l'argent volé par le régime sortant pouvait être récupéré entre quelconque mains qu'il puisse se trouver?
Les centaines de milliards du Fesman,de l'anoci ,des chantiers de thies ,du monument de Wade ne se sont pas volatises ,ils sont convertis en biens immobiliers ,de grâce épargnez nous de ces charges inutiles,le deuxième voyage du président ne peut pas être un voyage de Madial et que certaines fédérations se permettent de débourser ces sommes faramineuses pour engager un cerveau alors que nous en avons des centaines capables de faire le même travail et mieux peut être.
Où sont les JOE DIOP , LAYE SARR, AMARA ou LOCOTTE pour ne citer que ces derniers.
Il serait même plus judicieux de demander un arbitrage hors tribunal pour reinsérer Amara et éviter les dédommagements.
Nous sommes en austérité et il faut sans tarder et sans aucune condition que les habitudes changent notre échec global n’est rien d’autre qu’un problème de culture.
Une nation qui veut aller de l'avant doit se sacrifier et compter sur son expertise locale et ses produits locaux.




MOHAMED SOULEYMANE MBOUP
SENEGAMBIAINFO NEVADA.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image