leral.net | S'informer en temps réel

Comité directeur du PDS : Les absents ont tous des mouvements politiques

A la dernière réunion du Comité directeur du PDS, beaucoup de leaders et pas des moindres ont brillé par leur absence. Si pour Karim Wade est compréhensible, l’absence Habib Sy, Serigne Mbacké Ndiaye et Aida Mbodji est sujet à caution au regard des ambitions affichées par les uns et les autres. Ces trois leaders qui ont brillé par leur absence ont en commun le fait d’avoir créé des mouvements politiques après la défaite du PDS.


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Mars 2015 à 12:13 | | 8 commentaire(s)|

Comité directeur du PDS : Les absents ont tous des mouvements politiques

Vision pour un Sénégal Nouveau de Habib SY

Le ministre d’Etat, ancien maire de Linguère, a créé un mouvement dénommé Vision pour un Sénégal Nouveau. Le très discret homme politique a expliqué que son mouvement est un «prolongement du travail de Me Wade. Sans renier la pensée et l’idéologie politique d’Abdoulaye Wade, « le seul énarque du Pds » semble déterminer à assumer l’héritage politique de son mentor même s’il faut le faire hors du PDS.

Comité directeur du PDS : Les absents ont tous des mouvements politiques

Alliance nationale pour la démocratie créée par Aïda Mbodj

Aïda Mbodj, surnommé la lionne du Baol, a elle aussi créé l’Alliance nationale pour la démocratie. Un mouvement politique qui a suscité beaucoup de bruit lors de sa création car nombreux sont ceux qui pensaient qu’elle allait transhumer. Mais elle a coupé court aux supputations le jour du lancement du mouvement au Grand Théâtre. Elle a réaffirmé son ancrage dans le PDS. Un engagement qu’elle respecte dans la mesure où dans l’opposition à Macky Sall, elle est en première ligne avec un virulence et une combativité sans commune mesure.

Comité directeur du PDS : Les absents ont tous des mouvements politiques

Convergence Libérale Patriotique, le mouvement de Serigne Mbacké Ndiaye

« Convergence libérale patriotique», c’est le nom du mouvement politique créé par Serigne Mbacké Ndiaye. Selon lui, c’est un mouvement panafricaniste, un cadre de discussions et de dialogues entre les acteurs de la classe politique. L’ancien numéro deux du parti d’Abdourahime Agne qui a transhumé au PDS en plein règne d’Abdoulaye Wade a une posture politique ambigüe. Il est très difficile de le situer dans la sphère politique même s’il se réclame du Pds. En tout cas, il ne se comporte pas en opposant à Macky Sall ni en allié. Médiateur à ses heures perdues, Il est souvent reçu par Macky Sall et est absent aux rencontres des libéraux.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image