leral.net | S'informer en temps réel

Comme ça, l’EI aura gagné son pari sinon la guerre islamique ! (Par Jean Marie Biagui)


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Décembre 2015 à 23:37 | | 45 commentaire(s)|

Comme ça, l’EI aura gagné son pari sinon la guerre islamique ! (Par Jean Marie Biagui)
Nous nous étions élevés, dans une contribution précédente, contre la participation annoncée du Sénégal à la ‘‘coalition islamique antiterroriste’’ nouvellement inventée par l’Arabie Saoudite, et voilà que des individus, tout imbus de l’ignorance en action,s’illustrent par l’invective et par l’insulte, sous le lâche couvert de l’anonymat, pour nous opposer leur « islamisme » et pour témoigner de ce que le Sénégal serait, à leurs yeux, tout à la fois, un Etat musulman (avec une population majoritairement musulmane) et islamique (dès lors que notre pays se voudrait en l’espèce un acteur militant).Ainsi, pour ces individus, le Sénégal serait un pays musulman ou islamique. Notre pays aurait par conséquent sa place au sein de ladite ‘‘coalition islamique antiterroriste’’. Certains d’entre eux ont même convoqué la qualité de pays-membre de l’OCI (Organisation de la conférence islamique) du Sénégal pour s’en convaincre et se justifier en même temps. N’est-il pas vrai que c’est justement parce que notre pays n’est pas un Etat musulman/islamique, comme nombre d’autres pays-membres de cette organisation, que cette dernière se dénomme ‘‘Organisation de la conférence islamique’’, mais guère‘‘Organisation des Pays/Etats islamiques/musulmans’’ ?Il n’empêche que, au nom de ‘‘la lutte contre le djihadisme dans les pays musulmans’’,l’Arabie Saoudite n’a guère trouvé mieux que d’opposer un « Etat islamique »supranational, avec notamment « sa » ‘‘coalition islamique antiterroriste’’, à l’autre Etat islamique (EI). Comment, donc, ne pas comprendre celles et ceux qui suggèrent que l’EI n’est rien moins qu’une création du royaume saoudien, comme ce fut le cas jadis pour sa devancière, Al-Quaïda ?1
En fait, avec ce qui se dessine sous nos yeux par la seule volonté du royaume de la pensée unique et de la réflexion binaire, il suffirait à l’EI de rompre avec ses méthodes et ses actions terroristes, et notamment de ne pas/plus s’en prendre aux pays « musulmans » ou« islamiques », pour bénéficier, et pour jouir, dans l’impunité la plus totale, de toute la légitimité « requise » dans sa conquête islamique. Un « Etat islamique » supranational contre l’autre Etat islamique (EI) ! Et l’on voudrait que, béatement, et en chœur, les Sénégalaises et les Sénégalais applaudissent l’entrée annoncée du Sénégal dans une guerre dont la seule issue sera, nécessairement et concomitamment, la perte à jamais de son âme et la victoire de l’obscurantisme islamique par excellence.De tout cela, nous ne voulons pas. Définitivement ! Car le Sénégal est définitivement un Etat et une République, laïcs par leur essence et du point de vue de leur finalité commune,soit : le commun vouloir de vie commune à plusieurs et pour le bien-être de tous et de chacun.

Dakar, le 16 décembre 2015.

Jean-Marie François BIAGUI
Ancien Secrétaire Général du Mouvementdes Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC)
Président du Mouvement pour le Fédéralismeet la Démocratie Constitutionnels (MFDC-fédéraliste)






Hebergeur d'image