leral.net | S'informer en temps réel

Commémoration du 23 juin: Y en a marre fait le procès de Macky Sall et son régime

Le Mouvement Y en a marre a célébré, ce jour, le 5e anniversaire du soulèvement populaire, communément appelé 23 juin, sur le thème : " Sénégal sous la seconde alternance démocratique : Justice inéquitable/"Yoon Mangui Jung". Cette rencontre qui a vu la participation des ténors dudit mouvement était aussi une occasion pour les familles des victimes, notamment celles des manifestants arrêtés lors de cet événement de crier leur désarroi sur "l'inéquitabilité de la justice sénégalaise".


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Juin 2016 à 20:40 | | 5 commentaire(s)|

Le Mouvement Y en a marre a fait, aujourd'hui, le procès du Président Macky Sall et son régime. Pour Fadel Barro et ses camarades, après avoir combattu l'l'impunité qui a émaillé le régime de Wade, le constat est toujours le même. Macky Sall et son régime sont en train de commettre les mêmes erreurs. "Cinq ans après le 23 juin, on se rend compte que la justice est toujours du côté des forts. Toutes les célébrités ont accès à la liberté provisoire systématiquement si ce n'est la grâce annoncée par le président de la République pour Karim Wade, alors que les fils des paysans, les fils des ouvriers, ceux qui sont là, qui constituent même le cœur de ce pays sont emprisonnés et on n'en parle pas. C'est pour çà qu'on parle de justice inéquitable. La justice est en train de se pencher du côté des forts au détriment des faibles", martèle Fadel Barro.

Parlant "des faibles", il cite en exemple les jeunes de Colobane condamnés à 20 ans de prison pour le meurtre du policier Fodé Ndiaye. A ce propos, Fadel Barro s'offusque. "C'est inadmissible, ils emprisonnés sur la base de faux témoignages, ils ont été torturé et ils croupissent 20 ans en prison", déplore l'ancien journaliste. Face à cette " injustice", Y en marre demande la réouverture du dossier, pour que justice soit faite.

Saly Sagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image