leral.net | S'informer en temps réel

Comment la DIC a fait tomber la "taupe" de Karim Wade


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Mars 2015 à 08:15 | | 35 commentaire(s)|

Comment la DIC a fait tomber la "taupe" de Karim Wade
L’on en sait un peu plus sur les conditions dans lesquelles la présumée taupe de Karim Wade, terrée au Palais de justice de Dakar, est tombée. Pour y arriver, renseigne EnQuête, les enquêteurs ont fait preuve d'une rare perspicacité puisque le suspect Abou Dia a tout fait pour leur rendre la tâche difficile. Mais ce qu'il ignorait, c'est que son ordinateur allait s'avérer être la mine d'informations inespérée pour l'enfoncer dans les abîmes des ennuis judiciaires.

En effet, durant les trois jours de sa garde-à-vue, Abou Dia, l’électrotechnicien du tribunal de Dakar, s'est arc-bouté autour de dénégations selon lesquelles il ne sait absolument rien des soupçons de collaboration illégale et de fuites d'informations classifiées qui pèsent contre lui. Des dénégations qui ont eu le mérite de pousser les enquêteurs à aller chercher ailleurs, au domicile même d’Abdou Dia.

Au cours de la perquisition qui s'en est suivie, les enquêteurs sont tombés sur son ordinateur personnel, entre autres matériels fouillés sur place. Et comme la technologie n'est pas que l'apanage de M. Dia, une recherche minutieuse a permis de découvrir plusieurs fichiers supprimés et écrasés dans le disque dur de ce support de travail de l’électrotechnicien.

Pour cela, les enquêteurs ont fait usage d'utilitaires de récupérations et de reconstitution de données qui n'ont pas mis du temps à dévoiler pourquoi il s'est donné autant de peine à les écraser. Il faut dire que les trouvailles des enquêteurs révèlent beaucoup de secrets car, il y avait pêle-mêle des fichiers écrits tout comme des enregistrements audio en relation directe avec le sort qui se dessine pour Karim Wade.

Fait marquant de la découverte, les enquêteurs ont réussi à identifier certains fichiers qui ont été transmis, en temps réel, à un avocat qui défend Karim Wade, Me Seydou Diagne. Mais ce dernier persiste et signe dans ses dénégations selon lesquelles il n'a nullement tiré profit des activités de la taupe du tribunal qui espionnait pour Karim Wade.






Hebergeur d'image