leral.net | S'informer en temps réel

Commentaire : Comme le facteur du film, les transhumants sonnent toujours deux fois !

Rédigé le Samedi 22 Décembre 2012 à 13:07 | | 8 commentaire(s)

L’herbe n’est pas toujours plus verte chez le voisin, a-t-on l’habitude de dire, mais qu’importe ! Deux mois après la saison des pluies, et alors que le tapis herbacé commence à jaunir, nos troupeaux humains continuent de transhumer de plus belle à la recherche de pâturages. C’est ainsi : à chaque fois que l’herbe commence à manquer, ces bêtes… politiques s’en vont à la quête de nouvelles prairies. Et tant pis si l’herbe qu’elles vont y trouver n’est pas verte. L’essentiel, c’est d’avoir de quoi brouter ! Ainsi, en 2000, lorsque les vertes prairies socialistes se sont rabougries et rétrécies comme peau de chagrin du fait de l’effet dévastateur du vent libéral qui avait tout emporté sur son passage cette année-là, nos transhumants n’avaient pas hésité longtemps avant de suivre la direction du vent. Avec armes et bagages, ils avaient migré vers les prairies… bleues libérales. A présent que celles-là aussi se sont asséchées et que l’herbe y est devenue rare, ils ont repris leur transhumance vers les prairies marron-beige. Oh certes, au début, ils n’osaient pas y aller car ne sachant pas trop quel accueil allait leur y être réservé. Surtout que les propriétaires de ces prairies au goût du jour n’avaient qu’un seul mot à la bouche : rupture. Bigre !



Commentaire :  Comme le facteur du film, les transhumants sonnent toujours deux fois !
Depuis lors, beaucoup de transhumants se sont enhardis et, l’accueil qu’ils ont reçu n’étant pas franchement hostile, pour ne pas dire qu’ils ont été reçus à bras ouverts, le gros du troupeau a foncé tête baissée. Avec, à sa tête, l’insubmersible Me Mbaye Jacques Diop, ancien président du Conseil de la République pour les Affaires économiques et sociales (Craes), une institution dont il est devenu le président honoraire avec, à la clef, un salaire mensuel de quatre millions de francs par mois. Pas de doute, la République sait soigner ses papys ! L’honorable Mbaye Jacques Diop, qui est de toutes les aventures (de tous les pouvoirs serait plus approprié) vient donc de se déclarer disposé à signer un « partenariat » — tu parles, Jacquot ! — avec le parti du président de la République, l’APR. Une véritable girouette, ce maître Mbaye Jacques Diop dont notre collaborateur Pape Ndiaye disait dans un article retentissant publié il y a quelques mois qu’il est « un médicament périmé dont même Kër Serigne Bi ne voudrait pas ! » C’est dire… Ainsi, après avoir été porteur de pancartes (c’est du moins ce qu’il prétend) sur la place Protêt en 1958, puis Ups-Ps, notre homme a démissionné entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2000 — un « exploit » qui a fait de lui le premier transhumant de la République, bien avant même l’inénarrable Abdoulaye Mbaye Pekh ! —, et rejoint l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) de M. Moustapha Niasse dont tout le monde savait alors qu’il serait le premier Premier ministre de l’Alternance. Niasse viré par Wade, l’honorable Maître Jacques créé son propre parti, le PPC (Parti pour le Progrès et la Citoyenneté). Un parti qui se présenta aux législatives de 1981 et n’eut en tout et pour tout qu’un seul député — Me Mbaye Jacques Diop bien sûr ! — acquis en vertu du plus fort reste. Autrement dit, sur l’ensemble du territoire national, il n’avait pas eu 9000 voix. Il n’empêche, il saborda sa formation-cabine téléphonique au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS) au pouvoir, ce qui lui permit d’obtenir en guise de récompense le poste particulièrement juteux de président du CRAES. Ayant dilapidé le budget de trois milliards de francs de cette institution — le dossier de ce détournement de deniers publics est d’ailleurs pendant devant la Justice — l’institution fut purement et simplement dissoute, « Jacquot » ayant refusé de démissionner comme le lui demandait l’ancien président de la République. Il n’empêche, notre homme continua à s’agiter et à grenouiller dans les allées du pouvoir libéral. Jusqu’au 25 mars dernier et l’élection de M. Macky Sall. Dès les premières convocations à la DIC, il entreprit de… se « désaborder » du Pds et de reconstituer le lilliputien PPC. Après quelques clignotements, appels du pied et feux de détresse, voilà notre homme qui se jette dans les bras du président Macky Sall. Auquel il propose de nouer un « partenariat » (le nouveau nom de la transhumance !) entre leurs deux formations. En attendant sans doute, si Dieu lui prête longue vie, de prêter ses services au successeur du quatrième président du Sénégal. En 2017 ou en 2022… Brave Me Mbaye Jacques Diop, quelle tortuosité et quel bel exemple pour notre jeunesse !
Et comme si elle n’attendait que cela, voilà qu’une autre girouette politique, spécialiste de la danse du ventre aux tenants de tous les pouvoirs, se jette goulument elle aussi sur l’herbe beige-marron de l’Alliance Pour la République. Ce transhumant professionnel, un vrai émule de Me Mbaye Jacques Diop, n’est autre que le « marabout » El Hadj Malick Guèye, ex-député libéral de Latmingué, dans la région de Kaolack. Notre charlatan vient de tenir un meeting de ralliement à l’APR dans sa localité, au milieu des récriminations des militants de la formation professionnelle qui disent ne pas vouloir de lui dans leur parti. Il en faudrait naturellement beaucoup plus pour chasser ce transhumant de prairies aussi herbeuses. Car en matière de transhumance, notre homme est un expert. Du temps des socialistes, il avait créé un mouvement dit de soutien appelé « Doolel Abdou Diouf ». Après la chute de ce dernier, il avait, comme Me Mbaye Jacques Diop, adhéré à l’Afp. Quand ce parti a rejoint l’opposition, il a adhéré au Pds où il s’est signalé par ses piques incendiaires décochées contre certains responsables du régime libéral. Un vrai trublion qui jurait d’être non seulement le dernier des Mohicans libéral mais encore de mourir les armes à la main. Et voilà qu’il jette aux orties sa carte de « wadiste » inconditionnel pour s’inviter par effraction dans le parti du président Macky Sall qu’il prétend vouloir aider. Ces deux girouettes que sont Me Mbaye Jacques Diop et le « marabout » El Hadj Malick Guèye nous rappellent un célèbre homme politique français de la Quatrième République, Edgar Faure, connu lui aussi pour ses multiples changements de vestes. A ses adversaires qui le traitaient de « girouette », il répondait, imperturbable : « Ce n’est pas moi qui tourne, c’est le vent ! »
Pour en revenir à la transhumance au Sénégal, ce n’est bien sûr pas fini puisque d’autres responsables libéraux tapent avec insistance à la porte des « apéristes ». Au risque de transformer l’APR en PDS-bis et de détourner les Sénégalais du parti du Président. Que voulez-vous qu’ils fassent d’autre ? En effet, si les gens qu’ils avaient chassés du pouvoir le 25 mars dernier migrent tous vers la nouvelle majorité présidentielle, nos compatriotes finiront forcément par se détourner de cette dernière. Les mêmes symptômes qui avaient fait perdre le pouvoir au Pds sont en effet déjà visibles au sein de l’APR, un parti qui, voulant se « massifier », ne peut guère se payer le luxe de vouloir séparer le bon grain de l’ivraie. Et dire que le candidat Macky Sall nous promettait la rupture !
Mamadou Oumar NDIAYE
« Le Témoin » N° 1108 –Hebdomadaire Sénégalais ( DECEMBRE 2012)



1.Posté par diarrou le 22/12/2012 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

viens passer d'intenses moments de baises avec une femme trop nekh appel moi au 770757918

2.Posté par BOUNKATAB le 22/12/2012 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA SEULE CHOSE QUE MACKY PEUT FAIRE POUR ECHAPPER A L'EMPRISE DES TRANSHUMANTS C'EST DE QUITTER LA TETE DE L'APR ET D'AVOIR CONFIANCE AUX NOMBREUX SENEGALAIS QUI NE MILITENT DANS AUCUN PARTI. SI VOUS REMARQUEZ , LES TRANSHUMANTS DISEN TOUJOURS QU'ILS SONT APPELES PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CHEF DE PARTI.

3.Posté par lenfant le 22/12/2012 16:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

he mon cher il n y a d ethique en politique l essentiel est de se tirer d affaire en sauvegardant ses interets

4.Posté par Toobalist le 22/12/2012 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous!
Achetez et vendez du tout sur www.toobalist.com le premier site sénégalais et africain d'annonces gratuites et exposez vos produits à des millions de clients potentiels à travers le monde.
N'oubliez pas de visiter votre forum populaire : www.toobalist.com/forums

5.Posté par NOUVEAU SITE TRES ENRICHISSANT le 22/12/2012 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUI DÉTIENT L’INFORMATION DÉTIENT LE POUVOIR

TÉLÉCHARGER LA REVUE QUOTIDIENNE DE LA PRESSE INTERNATIONALE POUR DEVENIR UN EXPERT REDOUTABLE EN RELATION INTERNATIONALE SUR :

www.senegal60.com

FAITES PASSER LE MESSAGE A VOS AMIS

QUI DÉTIENT L’INFORMATION DÉTIENT LE POUVOIR

TÉLÉCHARGER LA REVUE QUOTIDIENNE DE LA PRESSE INTERNATIONALE POUR DEVENIR UN EXPERT REDOUTABLE EN RELATION INTERNATIONALE SUR :

www.senegal60.com

FAITES PASSER LE MESSAGE A VOS AMIS

6.Posté par mame boye le 22/12/2012 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

du nouveau sur skype si vous voulez connaitre votre avenir ajoutez moi . la.voyante89 ; MERCI

7.Posté par deug le 23/12/2012 02:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et que dire des responsables liberaux du departement de Podor qui,a trois exceptions pres se sont tous rues vers l'APR: Moussa Sow, Amadou Niang, Mamoudou Deme...Les Kane Diallo et autres Ablaye Racine,Karasse Kane font figure de derniers mohicans

8.Posté par moussa le 23/12/2012 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Khol ko rek,bab na pabi ba ame loumou beugeu,legui dem xexi ak ALLAHOU au nord Mali mo ko desse.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Dans la même rubrique »
< >



TELEVISIONS & RADIO SENEGAL