leral.net | S'informer en temps réel

Commerce de cocaïne : Dakar, plaque tournante ?

« Les agents de la Brigade de Tourisme de la Subdivision des Douanes de l’Aéroport Léopold Sédar SENGHOR de Dakar ont procédé, dans la nuit du mercredi 22 décembre au jeudi 23 décembre 2010, à la saisie de trois kilogrammes sept cents (3,7 kg) de cocaïne », informe le Bureau des Relations Publiques et de la Communication (BRPC)


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Décembre 2010 à 21:46 | | 1 commentaire(s)|

Commerce de cocaïne : Dakar, plaque tournante ?
« Cette importante quantité de drogue dure était soigneusement dissimulée dans le sac double-fond d’une passagère nigériane en provenance de Cotonou au Bénin », ajoute le communiqué du BRPC.

« Le passage au contrôle par scanner et la fouille approfondie dudit sac ont permis de déceler la présence d’une poudre blanchâtre. Les tests effectués, par la suite, ont permis de confirmer que la dame A.D.O.M, couturière de profession, transportait dans ses bagages de la cocaïne. A l’issue de sa garde-à-vue, elle devra être présentée devant le Procureur de la République ».

« Pour rappel, depuis le début de l’année jusqu’à aujourd’hui, l’Administration des Douanes sénégalaises a saisi plus de 20 kilogrammes de cocaïne et 7,5 tonnes de chanvre indien » précise le bureau des relations publiques et de la communication de la douane.

On peur dire que Dakar semble être une plaque tournante du commerce de cocaïne avec les dernières arrestations de personnes qui ont voulu profiter du Fesman pour faire leur salle besogne.



Ndiaga DIOUF pressafrik.com



1.Posté par Weuz Diagne le 25/12/2010 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DAKAR a toujours été une plaque tournante et, pire, une planque privilégiée des trafiquants de drogue.Sinon comment expliquer que pendant des années , le plus grand trafiquant de drogue de l'Afrique de l'Ouest et de la Grande Bretagne, RAYMOND AMANKWAH, actuellement détenu au Brésil, ait vécu à Dakar et y ait pris femmes de "bonne famille" sans jamais avoir été inquiété.
Cliquez sur son nom sur Google pour vous rendre compte de l'envergure de trafiquant qui défraye la chronique dans son propre pays le Ghana pour des liens supposés avec le régime de Nana Ado/Kuffor dont il serait le bailleur de fonds .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image