leral.net | S'informer en temps réel

Commercialisation de riz impropre à la consommation : Bocar Samba Dièye livre sa part de vérité


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Avril 2016 à 11:23 | | 7 commentaire(s)|

L'information a fait, hier, le tour de la toile. Le célèbre opérateur économique Bocar Samba Dièye a été inculpé pour commercialisation de riz impropre à la consommation. Déféré au parquet, il est finalement sorti libre. Selon L'Obs, il a été inculpé par le juge d'instruction du deuxième cabinet qui l'a ensuite placé sous contrôle judiciaire. A sa sorti de la cave du tribunal de Dakar, Bocar Samba Dièye n'a pas caché son amertume. "Je ne sais pas pourquoi j'ai été déféré et inculpé et ils veulent pas non plus me dire la raison de cette convocation", a-t-il lâché amer avant d'ajouter : "On me parle d'une affaire de riz. Je peux vous donner mes statistiques. Entre 1999 et 2013, j'ai fait venir 99 bateaux. Ce riz dont on parle, je ne l'ai pas importé au Sénégal. Et puis, il est de qualité. A tous les laboratoires où il a été soumis, le résultat est le même : aucune anomalie... Aujourdhui, personne n'importe le riz. Il n'y a plus de commerçant sénégalais qui en importe. Ce sont les Indiens qui font venir leur riz. Ce riz qui m'a valu mon déferrement, je l'ai acheté auprès des Indiens. Et je n'en ai acheté que 250 tonnes". Embouchant la même la trompette, son avocat, Me Khalifa Ababacar Camara, affirme : "On dit que ce riz est impropre à la consommation, mais je ne sais pas sur quelle base ces accusations sont fondées, car le rapport du contrôle économique dit le contraire".






Hebergeur d'image