leral.net | S'informer en temps réel

Commission nationale de réforme foncière (Cnrf) : Déçu, Me Doudou Ndoye laisse tout tomber…

Le candidat malheureux aux dernières élections présidentielles et membre de Benno Bokk Yakkar, Me Doudou Ndoye, était-il bombardé à la tête d’une coquille vide ? En tout cas, il a fait une sortie, hier, pour déclarer avoir tout arrêté.


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Septembre 2013 à 08:15 | | 0 commentaire(s)|

Lui et les quatre-vingt autres membres de la Commission ont tous décidé de geler leurs activités pour « manque de moyens ». En effet depuis sa création en décembre 2012, la Commission nationale de réforme foncière (Cnrf) roulait avec les moyens du bord. Selon son président, « aucun centime » n’est versé depuis lors sur son budget annuel de 50 millions de FCfa.

A entendre Me Doudou Ndoye, il semble que l’Etat a « oublié » sa commission pourtant très importante pour la réussite d’une meilleure réforme du foncier dans le pays. Elle va réduire les spéculations foncières à outrance dans nos grandes villes, comme Dakar, et empêcher en quelque sorte les possibilités d’escroqueries sur le foncier. Malgré cette tâche qui leur avaient été dévolue, Me Doudou Ndoye et Cie n’ont même pas eu accès à une « goutte » de carburant pour leurs déplacements.

En colère contre ces mauvaises conditions de travail, le président de la Cnrf en a profité pour indexer l’actuel Premier ministre, Aminata Touré, qui a été à la base de toutes ces difficultés. Quand elle était au ministère de la Justice, elle avait mis en place un « système concurrent » à la Cnrf, ce qui est une manière d’annihiler son travail, a accusé Me Ndoye. Face à une telle situation où même un stylo ne lui est accordé encore moins un bureau pour mener à bien son travail ; Me Doudou Ndoye part le cœur brisé.

Il a tenu quand même à dire à l’endroit d’Aminata Touré qu’il n’y a « personne » actuellement dans son gouvernement qui a la compétence de faire ce travail de réforme foncière à sa place. Comme il se voit empêché d’aider son « ami » le Président de la République, Macky Sall ; en sa qualité de Président, Me Ndoye a demandé avec gentillesse à l’Etat « d’indemniser » les membres de la Commission pour tout le « temps perdu » à sa tête sans même recevoir de salaire.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image