leral.net | S'informer en temps réel

Communiqué de presse conjoint: Halte aux attaques recurrentes et injustifiées de Me El hadj Diouf contre les ONG de défense des droits humains

Rédigé le Vendredi 5 Juillet 2013 à 22:07 | | 3 commentaire(s)

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) et Amnesty International Section Sénégal (AI/Sénégal) s’offusquent vigoureusement contre les attaques perpétuelles et injustifiées de l’avocat Maitre El Hadji DIOUF.



Communiqué de presse conjoint: Halte aux attaques recurrentes et injustifiées de Me El hadj Diouf contre les ONG de défense des droits humains
Après le naufrage du bateau « Le Diola » pour lequel il a dénié tout droit à un procès aux victimes après qu’il eut changé de camp pour s'aligner du côté de l’Etat du Sénégal alors qu'il s'était constitué pour défendre les victimes, ce dernier vient encore une nouvelle fois sous le manteau d’avocat d'Hissène Habré pour plaider de façon épidermique un déni de justice à l’endroit de plus de 40.000 victimes et faire des ONG de défense des Droits humains sénégalaises et internationales ses cibles expiatoires.
Pourtant, au-delà de son extravagance légendaire, le seul crime qu’il semble reprocher à ces ONG est le fait que celles-ci réclament le droit pour les victimes de voir leur cause être entendue par un Tribunal, droit consacré par toutes les Conventions pertinentes en matière de droits Humains.
En effet, nos ONG tout en appelant à un procès juste et équitable pour Hissène HABRE avec le respect absolu de la présomption d’innocence et les droits de la défense se sont mobilisées aux côté des victimes pour la tenue d’un procès compte tenu des charges accablantes sans cesse clamées et réitérées contre lui comme se fut le cas d’ailleurs dans d’autres causes en l’occurrence le naufrage du bateau « Le Diola » ainsi que dans d’autres cas de violations présumées de Droits humains dont les derniers en date sont ceux de Kékouta SIDIBE et Ousseynou SECK.

Le combat des ONG de défense des Droits humains sénégalaises et internationales se fonde sur le principe de l'accès des victimes à la justice et, par conséquent, s'inscrit dans une optique de lutte contre toutes formes d’impunité en Afrique et à travers le monde sans aucune distinction et indépendamment de la qualité des personnes mises en causes. Il s'agit donc d'un combat de principe qui ne relève nullement d’une fixation sur la personne de l'ex-Président Hissène HABRE rattrapé aujourd’hui par deux (2) mécanismes que l’humanité s’est dotée dans sa croisade contre l’impunité, à savoir : l’imprescriptibilité des crimes les plus graves et la compétence universelle.



Fait à Dakar, le 05 Juillet 2013


ONT SIGNE :

La RADDHO : Monsieur Aboubacry MBODJI

La LSDH : Me Assane Dioma NDIAYE

Amnesty International Sénégal : Monsieur Seydi GASSAMA




1.Posté par yacine le 06/07/2013 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ELhadji Diouf a raison.Pourquoi cet acharnement contre HABRE°?

2.Posté par deugue dji le 06/07/2013 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est-ce qu'on vous a entendu demander la traduction de Georges Bush pour crime contre l'humanité avec les milliers de victimes enregistrés en Irak et en Afghanistan? Avez vous dit à Obama de fermer Guantanamo où des gens sont enfermés sans savoir le pourquoi? Avez vous demander l'arrestation de Thatcher pour crime de guerre lors de la guerre des Malwines? Avez vous demandé l'arrestation de Sarkozy pour crime de guerre sur des lybiens? Vous n’êtes que des complexés à la solde de vos maîtres de l'occident. Habré est un héros. Il s'est battu pour défendre l'intégrité du Tchad. Il n'est devenu DICTATEUR qu'après avoir quitté le pouvoir. Habré n'a tué personne. Vous l'avait déjà condamné au mépris de la présomption d'innocence.
Si vous trouvez qu'il y a injustice avec l'affaire du DIOLA, demandez à vos clients de porter plainte contre l'ETAT SÉNÉGALAIS. El hadji Diouf n'y est pour rien. Arrêtez vos insinuations. On dirait que vous n’êtes même pas des musulmans, défenseurs de KUKOY SAMBA SAGNA, le putschiste qui a fait tuer beaucoup de soldats sénégalais en 1981. Apatrides que vous êtes.

3.Posté par Guefe le 07/07/2013 11:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces organismes nous saoulent. Ils ne sont élus par personne et se croit tout permis. Vous commencez à nous les mettre.
Repondez aux interrogations du post plus haut de degue dji. Bush et co a menti tt le monde sur l''Irak, defendez ces morts.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image