leral.net | S'informer en temps réel

Concertation sur les réformes institutionnelles : Le Pds exige la participation d'Oumar Sarr et de Karim Wade

Les libéraux n'en démordent pas. Ils exigent toujours la libération du candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais, Karim Wade, et de son coordonnateur national, Oumar Sarr. D'ailleurs, dans le cadre des concertations sur les réformes institutionnelles initiées par le chef de l'Etat, Macky Sall, les responsables ont posé comme condition la participation des deux hommes.


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Janvier 2016 à 09:43 | | 29 commentaire(s)|

"Si jamais le Pds doit participer à ces consultations, ce sera avec Oumar Sarr et Karim Wade", a dit le porte-parole des libéraux Babacar Gaye en marge d'un meeting organisé à Guédiawaye. "Nous avons appris à travers la presse que le président de l'Apr allait consulter toute la classe politique y compris la principale force de l'opposition qu'est le Pds. Nous sommes pour un dialogue politique franc et conséquent pour l'intérêt du pays. Mais, faudrait-il que ce dialogue soit sincère", a dit M. Gaye sceptique. L'ancien président du Conseil régional de Kaffrine d'indiquer, dans les colonnes de EnQuête, qu'"on ne peut pas, dans le cadre d'une révision constitutionnelle, proposer un statut de l'opposition et de son chef et garder le principal chef de l'opposition en prison".

Plus virulente, Aida Mbodj a martelé : Tout militant ou responsable du Pds qui participe à ces consultations sans Oumar Sarr et Karim Wade est un imposteur, car le coordonnateur et le candidat du parti sont dans les liens de la détention". Elle estime que le chef de l'Etat "a raté le coche dès lors qu'il aurait dû introduire les réformes depuis 2012".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image