leral.net | S'informer en temps réel

Conclave de l'opposition autour du dialogue : Houleuse était la réunion au domicile de Decroix

Pour décider de la conduite à tenir en perspective du dialogue national, les membres du Cadre de concertation de l'opposition se sont retrouvés, jeudi dernier, au domicile de Mamadou Diop Decroix. Lors de cette rencontre, le coordonnateur national du Pds, Oumar Sarr, a annoncé qu'il était dans les dispositions de répondre à l'appel du chef de l'Etat même s'il attendait la décision du Comité directeur. Quant au représentant de Rewmi, il s'est montré foncièrement opposé à toute participation de l'opposition au dialogue.


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Mai 2016 à 10:27 | | 8 commentaire(s)|

En politique, aucune stratégie n'est de trop. Pour se décider en vue de l'appel au dialogue lancé par Macky Sall, les responsables du Cadre de concertation de l'opposition se sont retrouvés, jeudi dernier, chez Mamadou Diop Decroix. Il y avait Oumar Sarr, coordonnateur national du Pds, Mamadou Diop Decroix, coordonnateur du Fpdr, Déthié Fall de Rewmi, Mamadou Lamine Diallo de Tekki, des représentants de Bokk Gis Gis de Pape Diop, de l'Ucs de Abdoulaye Baldé. La rencontre, qui s'est tenue de 20 heures à 23 heures, a été parfois houleuse. A l'origine de la discorde : la participation au dialogue national lancé par le chef de l'Etat. Pour jouer franc-jeu, le député-maire de Dagana a décliné la position de l'establishment du Pds. Le maire de Dagana a expliqué les raisons qui motivent sa décision. Des arguments qui n'ont pas eu l'heur de plaire à Déthié Fall de Rewmi. Quant à Mamadou Diop Decroix, il s'est dit favorable à tout dialogue pour consolider la démocratie, mais voulait un consensus fort de l'opposition autour de cette décision. Mieux, il attendait de se concerter avec son parti pour rendre publique sa position définitive. Au finish, le coordonnateur du Fpdr a fait parvenir un communiqué pour annoncer que son parti ne participera pas au dialogue.

Le Pds conciliant, Rewmi l'aile dure de l'opposition

Malgré les explications d'Oumar Sarr selon lesquelles le Pds va participer au dialogue pour savoir ce qui sera développé, les autres partis sont restés intransigeants. Et Rewmi a été le plus radical. Déthié Fall, représentant Idrissa Seck à la réunion, a exclu toute participation à ce simulacre de dialogue. Très radical, Déthié Fall trouve qu'il est impossible de discuter avec ce régime qui ne respecte ni l'opposition ni sa parole. Ainsi, Mamadou Lamine Diallo de Tekki, qui était disposé à participer au dialogue, a fini par se radicaliser. Il n'enverra même plus un représentant. Le leader de Tekki a pris l'avion en direction du Mali et de la Tanzanie, où il est invité, au lieu de participer à ce "simulacre de dialogue". Beaucoup n'ont pas compris le revirement du Pds et le trouvent même suspect. Abdoulaye Baldé de l'Ucs et Souleymane Ndéné Ndiaye ont décidé de ne pas se déplacer, mais, ils se feront représenter.

L'As






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image