Leral.net | S'informer en temps réel



Conclusion De L’enquête Du Fmi Sur Le « Seguragate » : Me Wade, Un Président Qui Ne Dit Pas La Vérité

Rédigé par leral .net le 9 Décembre 2009 à 18:03 | Lu 1101 fois

Platon signalait qu’il y a à s’inquiéter lorsque les « maîtres tremblent devant leurs élèves » ou lorsque les parents n’osent plus dire la « vérité » à leurs enfants. Que penser dès lors d’un président qui ne dit, jamais, la vérité au peuple qui l’a élu ? En tout cas, c’est le cas du chef de l’État sénégalais, Me Abdoulaye Wade.

Source : bonjourlafrique


Conclusion De L’enquête Du Fmi Sur Le « Seguragate » : Me Wade, Un Président Qui Ne Dit Pas La Vérité
Aidé par le ministre de la Communication et homme de main de son fils Karim, le président Wade avait poussé le cynisme jusqu’à déclarer que c’est son neveu et aide de camp, le colonel Bara Cissokho, qui lui avait demandé s’il fallait « remettre quelque chose » au fonctionnaire du Fmi qui quittait le Sénégal.

Pis, c’est ce militaire qui se serait trompé en remettant au fortuné Alex Segura quatre-vingt-dix millions de nos pauvres francs. C’est faux : Wade a remis, main à main, la valise, qui contenait les millions à M. Segura. C’est la conclusion de l’enquête faite par le Fmi sur ce que l’on appelle, depuis la fin du mois de septembre dernier, le « Seguragate ».

Ce n’était pas la première fois que Wade menait en bateau notre pays. N’est-ce pas lui qui avait indiqué, aux premières années de son élection à la tête du Sénégal, que ce sont des « amis » à lui qui avaient payé le moteur de l’avion présidentiel. La vérité ne tardera pas à établir que c’est plutôt le contribuable sénégalais qui avait été saigné à plus de 35 milliards de nos francs. Ceci au moment où le bateau le « Djola » coulait avec plus deux mille âmes, faute d’achat d’une hélice qui ne coûtait que moins d’un demi-milliard.

Peu après, il accusera son ancien Premier ministre Idrissa Seck de surfacturation dans les chantiers de Thiès. Il reviendra parler de « fonds politiques », exhibera un « faux protocole » devant la presse, et finira par avouer qu’on l’avait « induit en erreur ». Hélas, il n’a pas encore dit la vérité sur ses démêlés avec celui pour lequel la Haute cour de justice a prononcé le « non-lieu total ». Wade n’avait pas aussi dit la vérité sur les raisons qui l’avaient amené en Espagne pour faire extrader les jeunes Sénégalais qui y avaient émigré clandestinement. En vérité, avant d’y revenir, il avait reçu des autorités de ce pays des pesos, reconvertis en dollars. Le président Wade est un coutumier des faits. Il est de notoriété publique « que s’il signale à gauche, c’est pour virer à droite ».

Ainsi son acharnement contre Bara Tall et Youssou Ndour, entre autres entrepreneurs sénégalais est construit sur la base de contrevérités. D’ailleurs, l’actuel ministre d’État, secrétaire général de la présidence, Mme Aminata Tall, avait laissé entrevoir la personnalité du président Wade : « c’est un trompeur ». C’est son âge, avancé, qui fait qu’en bon Sénégalais respectueux devant les vieillards, on n’appelle pas le chat par son nom. En Europe, on aurait parlé de « menteur ». En Afrique, s’il y a eu la gérontocratie, c’est parce que vieillesse rimait avec sagesse. Wade a alterné la notion, en l’altérant.


1.Posté par djioloff le 10/12/2009 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c pape alé niang et ses journalistes de léral qui ne disent pas la vérité.....on attend toujours l"enterrement de dadis qu"ils ont déclaré mort depuis longtemps.

2.Posté par teuss le 10/12/2009 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je doutais des dire de pape allé niang mais je commence à y croire vu les infos que je détiens mais il faut pas les révéler parceque ca pourrai créer des conflits en guinée laisson le temps au guinéens de s organiser et apres la vérité jaillira.

3.Posté par immitou le 10/12/2009 02:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pape alé n'est plus le responsable du site

4.Posté par deve le 10/12/2009 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

djioloff ne sait pas conjuguer sinon il comprendrait le temps utilisé par Allé

5.Posté par DIOP le 10/12/2009 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est désolant mais c'est la triste réalité

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site