leral.net | S'informer en temps réel

Conclusions de la C.N.R.I : Moustapha Diakhaté relève les deux péchés Amadou Mathar Mbow et son équipe

Moustapha Diakhaté président du Groupe Parlementaire Bennoo Bokk Yaakar a relevé sur les ondes de la RFM les deux péchés majeurs de la démarche de la Commission Nationale des Réformes des Institutions : projet de constitution et la consultation citoyenne.


Rédigé par leral.net le Dimanche 16 Février 2014 à 13:36 | | 2 commentaire(s)|

Conclusions de la C.N.R.I : Moustapha Diakhaté relève les deux péchés Amadou Mathar Mbow et son équipe
Si beaucoup de militants de l’Alliance Pour la République (APR) s’attaquent à la proposition de la Commission Nationale des Réformes des Institutions (C.N.R.I.) relative à la suppression du poste de chef de parti à Macky Sall, Moustapha Diakhaté lui, estime que la Commission qu’a dirigée Amadou Mathar Mbow a «outrepassé» ses prérogatives en organisant des consultations citoyennes et en proposant au chef de l’Etat, un projet de constitution.

Sur ce sujet (réforme des institutions), Moustapha Diakhaté opte pour un régime présidentiel avec la suppression du poste de Premier ministre, la séparation des pouvoirs et le renforcement des compétences du Conseil Constitutionnel.
En outre il a qualifié de texte bonne prendre en main leur destin en main, surtout avec l’érection des pôles de développement dans sa deuxième phase.

Evoquant le sujet sur la baisse du coût du loyer, Moustapha Diakhaté estime que le parlement devrait pousser la réflexion vers la catégorisation des logements et en l’élargissant la mesure au loyer des baux commerciaux. Il prône également la mise en place d’un Observatoire de loyer.

Ferloo






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image