leral.net | S'informer en temps réel

Concurrence en défense : Kara et Koulibaly solides, Sané et Gassama en lutte

A part Kara Mbodj et Kalidou Koulibaly, qui semblent avoir consolidé leur statut de titulaires au fil des rencontres, la concurrence semble être ouverte sur les autres secteurs de la défense, informe nos confrères du quotidien Stades.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Novembre 2015 à 13:11 | | 1 commentaire(s)|

Le forfait de Lamine Sané contre la Namibie et l’arrivée de Kalidou Koulibaly avaient relancé les débats dans ce secteur. Pour son baptême de feu avec les Lions face aux Brave Warriors (2-0), le 5 septembre, pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires de la Can 2017, le Napolitain avait fait forte impression. Son duo avec Kara Mbodj avait bien muselé les offensives namibiennes. Entré en jeu à la 64ème minute lors du Chalenge Mandella, le 8 septembre, face aux Bafana Bafana, à la place de Kara Mbodj, Koulibaly avait bien tenu sa place même si sa responsabilité est engagée dans le but encaissée par les Lions. Face à l’Algérie, on pensait que le retour de Lamine Sané allait chambouler l’axe central, mais le capitaine a été contraint au forfait par une nouvelle blessure. Ce dont a profité le duo Kara-Koulibaly pour s’enraciner. Même si les hommes d’Aliou Cissé ont essuyé leur 2ème revers de suite, les deux anciens coéquipiers ont livré une prestation solide. Avec ces deux joueurs, le coach national semble avoir trouvé la paire idéale. Ce qui est loin de faire l’affaire de Lamine Sané. En ratant 3 rencontres de suites, le grand frère de Salif Sané a un énorme retard à combler pour récupérer sa place dans l’axe central de la défense. Dans une rencontre aussi importante que Madagascar, en match aller du 2ème tour préliminaire de la Coupe du monde 2018, Aliou Cissé ne devrait pas prendre le risque de se passer des automatismes entre Kara Mbodj et Kalidou Koulibaly. Pour avoir du temps de jeu, Lamine Sané pourrait être obligé de migrer vers le côté droit de la défense qui n’a pas encore donné pleine satisfaction. Le capitaine Girondins ne sera pas en terrain inconnu. Le défenseur de 28 ans a déjà dépanné à ce poste du temps d’Alain Giresse, notamment lors de la Can 2015.

Titulaire au poste de latéral droit depuis l’arrivée d’Aliou Cissé à la tête des Lions, Lamine Gassama peine à convaincre. Après deux prestations concluantes face au Ghana et au havre, le Lorientais ne s’est pas montré à son avantage contre Burundi, la Namibie et l’Algérie. Issa Cissokho, qui a eu sa chance lors du Challenge Mandela contre les Bafana Bafana, n’a pas, non plus produit une prestation époustouflante. Dès lors, l’arrivée de Lamine Sané, qui a déjà eu à faire ses preuves dans ce secteur, est de plus en plus agitée.

Par ailleurs, le latéral gauche, Saliou Ciss est pressentie pour occuper le côté gauche de la défense des Lions. Sans briller de mille feux à chacune de ses sorties, Pape Ndiaye Souaré semblait s’être approprié l’aile gauche de la défense. Cheikh Mbengue, son principal concurrent en manque de temps de jeu à Rennes, n’était pas dans les dispositions de rivaliser avec l’ancien Lillois qui joue chaque Week-End avec Crystal Palace. Le forfait de ce dernier lors de la rencontre amicale contre l’Algérie a fait le bonheur d’un autre ancien Diambars.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image