leral.net | S'informer en temps réel

Condamnation de Karim Wade: La section féminine de l'Ujtl tire à boulets rouges sur Macky Sall et le Juge Henri Grégoire Diop

La jeunesse féminine de l’UJTL clame son indignation face à la comédie judiciaire qui s’est déroulée le lundi 23 Mars au palais de justice.


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Mars 2015 à 21:58 | | 15 commentaire(s)|

Condamnation de Karim Wade: La section féminine de l'Ujtl tire à boulets rouges  sur Macky Sall et le Juge Henri Grégoire Diop
Nous avons assisté au dernier acte d’un complot ourdi par des bandits de grands chemins, qui, depuis presque 3 ans, font de la chasse aux opposants leur seul et unique programme politique. En effet, la justice qui devait être rendue au nom du peuple Sénégalais, a été rendue au nom, d’un rancunier, d’un revanchard, qui, depuis son éviction de l’Assemblée Nationale, ne recule devant rien, pour abattre WADE et sa famille. Il s’appuya sur un mercenaire spécial, qui accepta de faire le sale boulot. Ainsi, après plusieurs mois de comédie judiciaire, Grégoire, a fini par lâcher la balle au poison mortel, pour tuer définitivement l’ambition politique de Monsieur Karim Meissa WADE. En lisant de manière laconique et lapidaire son arrêt commandité depuis le palais, le bras armé de Macky a montré à toute l’assistance qu’il n’est pas l’auteur des lignes assassines. Cette sentence qui n’a surpris personne et qui ne repose sur aucune base solide, prouve, à bien des égards, que le seul mobile poursuivi, est la mort politique d’un adversaire redoutable, qui a fini par être l’espoir de tout un peuple. La jeunesse féminine dénonce cette énième forfaiture, et dit à qui veut l’entendre que Karim WADE demeure plus que jamais leur candidat à la prochaine présidentielle. La jeunesse féminine remercie par ailleurs le peuple Sénégalais qui a condamné dans un élan populaire cette parodie de justice. Nous rappelons par ailleurs qu’un second mandat s’obtient sur la base d’un bilan positif, et non sur la condamnation de tous les adversaires potentiels pour rester seul dans la course. Nous témoignons notre soutien indéfectible au frère Karim WADE, et nous nous battrons avec force pour qu’il soit libre.
Nous fustigeons par la même occasion le kidnapping du Dr Toussaint MANGA, secrétaire général de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales. Le régime a encore donné des ordres à sa police, pour mettre aux arrêts tous les jeunes libéraux, mais cette tentative d’intimidation et de musellement ne passera jamais, car, tant qu’il nous reste un souffle de vie, nous ferons face à cette injustice. La poursuite de prise d’otage, prouve que ce régime incompétent ne compte que sur l’instrumentalisation de la justice pour régler des problèmes politiques.
Comme notre Etat de droit vient d’être transformé en Etat de police, nous lançons un appel solennel à toutes les personnes éprises de paix et de justice à rester debout pour mettre hors d’état de nuire ces fossoyeurs de notre République.
Fait à Dakar, le 24 Mars 2015

La Présidente de la Commission Féminine
Madame Fatou THIAM






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image