leral.net | S'informer en temps réel

Condamné à deux ans de travaux forcés, le berger détenu depuis 2010 recouvre la liberté

Talla Dia dit Malick a été condamné jeudi à deux ans de travaux forcés par la Cour d’assises de Thiès, pour les délits de vol en réunion avec port d’arme et d’association de malfaiteurs.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Mars 2014 à 22:07 | | 0 commentaire(s)|

Condamné à deux ans de travaux forcés, le berger détenu depuis 2010 recouvre la liberté
Ce berger a été pris en mai 2010 par des gendarmes, alors qu’il était en possession d’un troupeau de 20 bœufs qu’il déclare avoir arraché des mains d’une bande de voleurs pour le remettre au chef du village de Daral Peul, en l’occurrence son propre père.

Devant la Cour d’assises, l’accusé a nié avoir volé les bœufs. Il soutient aussi qu’il n’a été nullement été de connivence avec d’autres voleurs.

L’avocat général a plaidé l’acquittement de Talla Dia, en faisant valoir par exemple qu’il n’existe pas d’éléments prouvant le délit de vol en réunion.

Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe de leur client. Ils soutiennent que ce dernier n’a ni volé, ni formé une association de malfaiteurs. Il n’a pas non plus participé à un vol en réunion, selon eux.

Il est seulement reproché à l’accusé d’avoir conduit le troupeau chez son père, le chef du village de Daral Peul, situé près de la commune de Thiès.

La Cour d’assises a condamné Talla Dia à deux ans de travaux forcés. Le mis en cause, en détention provisoire depuis près de quatre ans, recouvre donc la liberté.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image