leral.net | S'informer en temps réel

Condamnés à 5 ans pour escroquerie et blanchiment : La "lesbienne" Khady Ndoye et son complice sous mandat d’arrêt


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Juin 2016 à 13:15 | | 1 commentaire(s)|

La dame Khady Ndoye présentée comme une lesbienne est sous le coup d’un mandat d’arrêt, depuis hier. C’est suite à sa condamnation à une peine d’emprisonnement de cinq ans ferme pour association de malfaiteurs, d’extorsion de fonds, d’actes contre-nature, de blanchiment de capitaux et de faux et usage de faux. Le même sort est réservé à son complice Mbaye Dieng avec qui elle doit payer solidairement la somme de 100 millions FCfa au bijoutier Ass Malick Tall. Il résulte de l’enquête que Khady Ndoye et ses acolytes taxés également d’homosexuels faisaient chanter le bijoutier. Ce dernier entretenait une relation amoureuse avec la prévenue.

Le 24 novembre 2011, le jeune bijoutier a été surpris d’apprendre que sa copine était enceinte. La nouvelle l’a bouleversé, d’autant plus que Khady Ndoye lui avait fait croire qu’elle était encore dans les liens du mariage. Pour éviter d’être la risée de ses proches, Ass Malick consentit à remettre à Khady Ndoye la somme de 5000 F CFA pour l’achat d’une pilule pour avorter. C’est à ce moment que ses complices sont entrés en scène. Khady a simulé une arrestation et le bijoutier a encore été contraint de lui remettre de l’argent pour éviter qu’elle ne soit déférée au parquet. Après cette première fausse grossesse, Khady Ndoye en a simulé une autre qui est allée à son terme. Cette fois-ci, Ass Malick a encore déboursé pour un supposé bébé. Toujours dans ce jeu de dupes, il sera amené à entretenir des relations sexuelles avec une des copines de la prévenue. Au cours de la partie de plaisir, un homme s’est présenté comme étant l’époux de la dame et a réclamé 1,5 million pour laver l’affront.

Seulement, tout l’argent qu’Ass Malick déboursait provenait de la bijouterie de son oncle. Ce dernier, constatant que ses chiffres d’affaires baissaient, a dû interroger son neveu qui a fini par lui raconter sa mésaventure. C’est à la suite de la plainte d’Ass Malick que Khady Ndoye et Mbaye Dieng ont été arrêtés. Le reste a fondu dans la nature. Lors de son procès, Khady Ndoye avait déclaré n’avoir reçu que la somme globale de 2 millions F CFA, or selon les éléments de la procédure, elle a reçu une centaine de millions et a acheté des taxis avec l’argent. Mbaye Dieng avait, lui, reconnu son penchant pour les hommes. Toutefois, il avait réfuté sa participation à cette opération d’extorsion de fonds. Mais tous les deux sont déclarés coupables.

EnQuête






Hebergeur d'image